samedi 28 juin 2014

Bal populaire et finale sur écran géant à Volmunster

 La Fête nationale à Volmunster est toujours fêtée sur la grande place de la mairie avec  beaucoup d’éclat  sous l’impulsion de la dynamique  Amicale des Sapeurs-Pompiers, présidée par Raphaël Dahlem. Pour  avoir une animation de choix  et de qualité, elle a chargé Duo Paloma pour le bal populaire du dimanche 13 juillet à partir de 21 h avec entrée gratuite sur la Place de la Mairie. La restauration avec buvette est assurée sur place dès 18 h. A 22 h 30, seront distribués gratuitement des flambeaux à tous les enfants   A 22 h 45, la retraite  aux flambeaux passera à travers les rues de Volmunster et sera emmenée par  la fanfare de Schweyen au grand complet. La diffusion de la finale de la coupe du monde sera fait sur écran géant.


Pour la dixième fête nationale organisée par l’amicale des sapeurs-pompiers un   feu d’artifice exceptionnel sera   tiré à partir du plateau derrière l’église.  

vendredi 27 juin 2014

Fête des saveurs paysannes anciennes à Volmunster

Sur le site  bucolique du Moulin d’Eschviller près de Volmunster (Moselle), les Amis du Moulin organisent le dimanche 13 juillet à partir de 10 h leur dix-huitième fête des saveurs paysannes d’autrefois où l’on pourra déjeuner et déguster les spécialités culinaires locales préparées par les “meunières”.
Les plats de grand-mère




 Au déjeuner, on pourra  savourer, le fameux estomac de porc farci ou l’assiette paysanne. Pendant toute la journée, les Dampfnudle, les galettes de pommes et de pommes de terre, et à partir 16 h,  les tartes flambées à l’ancienne sont à déguster. Un grand marché du terroir permettra aux visiteurs de s’approvisionner des   produits authentiques du Bitcherland. 



Démonstrations de moissons et de battage à l'ancienne

Durant tout l’après-midi, près du Moulin à grains du 18 ème siècle, les Amis du Moulin feront des démonstrations de moissons de céréales à la faux armée, la confection d’une gerbe, d’un lien en paille, d’une moyette, etc.  La faucheuse-javeleuse  et à la moissonneuse-lieuse seront également mis en marche. Toutes ces animations agricoles seront commentées et expliquées.


 On battra le blé avec le fléau et d’anciennes batteuses. Le bouilleur de cru transformera les fruits fermentés en bon Schnaps. Alors que l’entrée de la fête est gratuite, celle de la visite    du  moulin à grains, de la scierie à planches et du rucher sera à 2 €. Renseignements au 03 87 96 76 40 ou www.moulindeschviller.fr

J.A.S.

Bonne fréquentation de la Zumba à Volmunster


La section de Zumba a fait son bilan jeudi soir au Colimaçon. Avec 80 membres, c’est  la section la plus forte du Colimaçon. La dernière séance  a pu s’organiser sur le parking de la salle Émile Gentil. L’animatrice  Ingrid  Baden leur a proposé d‘y évoluer en raison du beau temps. Pendant la mauvaise saison, les séances se déroulent à la salle Émile Gentil  depuis septembre 2013. Certains fréquentent la séance de gymnastique le lundi  et de Zumba le jeudi, car elles sont complémentaires. «Cela nous permet de rester en forme» nous confie un membre de la section. 



Sorties et animations du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord


MARDI 1ER JUILLET
JETONS NOUS A L’EAU
Atelier culinaire
Du ruisseau à l'assiette
Découvrez les habitants de nos rivières... en les dégustant ! Pourquoi la truite fario vit dans nos ruisseaux ? Que mange l'écrevisse à pattes rouges ? Comment expliquer sa raréfaction ? Des questions qui ne resteront pas sans réponses. Apprenez à mieux les connaître, les préserver et... les savourer !
Animateur : Marie L'HOSPITALIER, Parc naturel régional des Vosges du Nord et Martine HOLVECK, Du panier aux couverts 
Départ : 15h30 – Rendez-vous précisé à l’Inscription -  Secteur FROHMUHL 
Modalités : Durée 3h - Inscription au 03 88 03 29 11 ou contact@parc-vosges-nord.fr - Payant 35€/pers. - Maxi 12 pers.

MERCREDI 2 JUILLET
Technique et industrie  
Carrières de grès Rauscher
La visite vous permettra de découvrir les différentes phases de travail du grès de la matière première au produit fini : extraction, sciage, profilage, taille de pierre, sculpture, éclatage… 
Animateur :  Pierre BRUCHER, responsable Ets Rauscher
Départ : 14h - devant les bureaux du service technique , carrière de grès Rauscher, 3 rue de la gare -  à ADAMSWILLER 
Modalités : Durée 2h - Gratuit –  Tenue adaptée - Bottes en cas de pluie

JEUDI 3 JUILLET
Histoire – Patrimoine religieux  
Synagogue de Struth
Cette synagogue qui date de 1836 et restaurée en 2002 ouvre ses portes pour vous faire découvrir le patrimoine juif.
Animateur :  Sonia LEMMEL
Départ : 15h - synagogue à STRUTH 
Modalités : Gratuit 

SAMEDI 5 JUILLET
AMUSE-MUSEES - Spécial Jeunes   
Souvenirs sonores de la Felsekaeth
Performance sonoreLes grands spécialistes en musicacouphonologie du Pince-oreille ont retrouvé le journal sonore de Catherine des Rochers niché dans un bloc de grès. Plus de 30 années de souvenirs sonores de la dernière habitante des maisons troglodytiques y sont compilées… quelle richesse ! À travers des installations électro­acoustiques, des récits et des performances musicales en "live" ce collectif d'experts propose une immersion dans la mémoire auditive de cette personnalité des lieux, de son plus jeune âge à sa vie d’adulteAnimateur : Le Pince-oreille, Ass. de sensibilisation à l’environnement sonore, Strasbourg 
Départ : 19h à 23h - Maisons des rochers à GRAUFTHAL 
Modalités : Durée soirée - Gratuit Enfant - Parent 2.5€ - Spéciale nocturne ! Tout public

SAMEDI 5 JUILLET 
HABITER AUTREMENT - Stage d’initiation   
Mettez la main à la pâte : Béton de chanvre
Mettre en œuvre un matériau écologique et respectueux de la santé pour l'isolation du bâti ancien. Découverte de différentes techniques pour améliorer le confort thermique et hygrométrique.
Animateur : Claude EICHWALD, maître d’œuvre spécialiste du matériau chanvre et Batilibre, entreprise spécialisée dans
la mise en œuvre du chanvre 
Départ : 9h-17h – Rendez-vous précisé à l’Inscription - NEUWILLER-LES-SAVERNE 
Modalités : Durée 1 jour - Inscription  au 03 88 03 29 12 -  MERGEFIELD Tarifs Gratuit -  Tenue de travail adapté. 





DIMANCHE 6 JUILLET
Synagogue
Visite guidée originale de la synagogue.
Animateur : Christine WOLF et  Michel LEVY – Association des Amis de la Synagogue d’Ingwiller
Départ : 15h00 - cour du château à INGWILLER 
Modalités : Durée 1h30 - Gratuit 

DIMANCHE 6 JUILLET
AMUSE-MUSEES - Spécial Jeunes  
Les visites guidées d'Ambroise
La Trappe à Ressorts propose une visite du château semée d’improvisations burlesques et de magie de proximité. Ambroise votre serviteur accompagné de son joker, Sidonie, vous présenteront Reine de cœur et Roi de Piques, au détour d’un soupirail. Une visite guidée sans GPS sur fond de bouffonnerie absurde et autres histoires alambiquées…  Nos guides vous embarqueront dans des instants magiques où le rire et l’impossible se mêlent dans des performances décalées. Le verbe aiguisé, des mains agiles, mille et un mensonges sont leurs atouts pour vous offrir un moment étonnant et insolite.

Animateur : Cie La Trappe à ressorts, Schwindratzheim 
Départ : 14h, 15h30 et 17h - château fort de Fleckenstein à LEMBACH 
Modalités : Durée 50mn - Inscr. au 03 88 94 28 52 - Maxi 30 places par visite - Gratuit Enfant - Parent 4,50€ - Boisson offerte aux enfants - Dès 5 ans

DIMANCHE 6 JUILLET
Activités sportives   
Randonnée équestre dans la forêt et les prés d'Obersteinbach
Cette sortie est destinée aux cavaliers plutôt débutants, mais courageux. Avant le départ, nous proposons une petite initiation au manège, puis en route pour la randonnée ! Beaux paysages, ruines de châteaux-forts, peut être du gibier, autant de belle surprises qui nous attendent.
Animateur : Johan ou Sylvie-Anne HOFMANS, moniteur d'équitation - Centre équestre Hofmans
Départ : 9h30 - centre équestre, 3 rue de la Rohrmatt à OBERSTEINBACH 
Modalités : Durée Journée - Inscription  au 03 88 09 56 84 oucontact@johanhofmans.com – Payant  50€€- Maxi 8 pers./Mini 3 pers. - Repas tiré du sac -  Tenue adaptée - Bottes - Mise à disposition la monture équipée de sacoches et la bombe

Parc naturel régional des Vosges du Nord -Maison du Parc – Château - BP 24 – 67290 LA PETITE PIERRE
T 03 88 01 49 59

AINSI QUE SUR LE SITE INTERNET DU PARC www.parc-vosges-nord.fr rubrique Carnet du Parc

jeudi 26 juin 2014

Le chanoine Marcel Schneider, un prêtre novateur


 Le chanoine Marcel Schneider, après ses études secondaires, accomplit  l’Arbeitsdienst, puis il  est incorporé de force. Il   déserte l’armée l’allemande, est  fait prisonnier par les Américains, puis termine la guerre en tant que militaire français.  
Marcel Schneider,  90 ans, est né le 28 mars 1923 à Guiderkirch. Ses parents tenaient un café-restaurant situé à côté de la chapelle Sainte-Anne. Il fit ses études secondaires   chez les Pères du Saint-Esprit à Neufgrange, puis à Saverne. Le 1er septembre 1939, il accompagne ses parents en Charente et à son retour en 1940, il passe son baccalauréat (Abitur chez les Allemands).

Incorporé de force

Puis il accomplit   avec la classe 1923   son Abeitsdienst à Oberhausen pendant six mois. «Espérant obtenir un sursis , je m’inscris à l’université de Strasbourg. Hélas arrive la convocation pour l’armée  à Koenigsberg  en Prusse orientale.  Je rejoins après mes classes   un régiment de chars d’assaut “Les tigres” à Modin en Pologne.» m’explique-t-il. Il sera engagé dans les grandes batailles contre la Russie. Il ira ensuite en Lituanie, où il réussira à sortir de son char en feu en septembre 1944. Blessé, il sera soigné dans un hôpital  en Silésie. 

Déserteur, puis prisonnier 

“Presque guéri, début novembre 1944 je réussis à rejoindre clandestinement ma famille à Guiderkirch qui était sans nouvelles depuis six mois. Comme beaucoup d’autres malgré-nous, j’y vivais caché.    Lors de la  libération   de Guiderkirch en décembre 1944, les Américains rassemblent tous les “Malgré-nous “ du village et emmènent tous ceux qui ont déserté l’armée allemande dans le camp de prisonniers allemands de Sainte-Mère-l'Eglise. Je suis libéré en mars 1945, puis  je m’engage dans l’armée française à Evreux. Après ma libération, je rejoins ma famille à Guiderkirch, puis j’entre au grand séminaire de Metz.”

Curé-archiprêtre

Marcel Schneider   est ordonné prêtre le 2 juillet 1950 en la cathédrale de Metz. II sera nommé vicaire à Sarralbe, devient en 1960 aumônier  du Lycée Charlemagne et des équipes Notre-Dame au niveau régional. En 1964, il crée et anime  le Centre diocésain des vocations et en janvier1967. 



Il succède au chanoine Henri Auer. Il   est installé curé-archiprêtre de Volmunster par  le vicaire général avec la responsabilité pastorale du Bitcherland et en 1971  il ajoute à ses fonctions celle de vicaire épiscopal de la zone  Sarreguemines-Bitche. Avec son sourire constant, il a le contact facile avec les jeunes comme les seniors. Il était apprécié par toute la population, et tout le monde regretta son départ pour Sarralbe.

Curé novateur 

Il mettra en place  les décisions de Vatican 2 qui se termine le 8 décembre 1965. Elles sont favorablement admises par les paroissiens de Volmunster, car chaque fois, il expliquait les raisons de ces changements. C’était un grand pédagogue. A la messe,   le latin est remplacé par le français et les laïcs interviennent au niveau des lectures et de la distribution de la communion. Il introduira la célébration  pénitentielle avec absolution collective à chaque grande fête.


Lors d’une rencontre avec Jean-Marie Pelt, ce dernier lui pose la question en ma présence: «Marcel, pourquoi  tout fout le camp dans la religion,  pourtant, dans à toutes mes conférences, je fais référence à Dieu? 
  • Joseph, dit-il, tu te souviens quand j’ai introduit la célébration pénitentielle, l’église  était comble. Avec la suppression de l’absolution collective, les chrétiens les désertent et ils ne veulent plus la confession individuelle. Il ne faut jamais faire marche arrière quand quelque chose marche bien.
  • C’est exact.» répondis-je? 

Début 1974, la messe télévisée sera diffusée à partir de l’église Saint-Pierre de Volmunster. Comme il aimait les belles cérémonies, cette messe fut préparée avec beaucoup de soin.
En 1976, il est nommé curé-archiprêtre de Sarralbe tout en gardant la fonction de vicaire épiscopal. Il célèbre les confirmations pendant 20 ans  dans toute la région. En 1980, il est nommé chanoine honoraire de la cathédrale de Metz. 

Curé de la cathédrale

En 1994, il quitte Sarralbe pour Metz, devient chanoine titulaire et exerce  la responsabilité de grand-coûtre, curé de la cathédrale et membre  de l’équipe des formateurs  du grand séminaire. En 2001, à l’âge de 78 ans, il prend sa retraite tout en restant Juge au tribunal épiscopal de Metz. En 2006 il rejoint la maison de retraite des Petites sœurs   des Pauvres à Metz. Le 9 juillet 2000, il célèbre le jubilé d’or en l’église Saint-Maurice de Guiderkirch et en juillet 2010 son jubilé de diamant à Sarralbe. «Il y a 60 ans le Seigneur m'a appelé à participer à son projet d'amour sur le monde, et j'ai répondu avec joie: "Me voici!" et  il m'a envoyé au service de son Église, ici en pays de Moselle, il m'a fait confiance et j'ai essayé d'être fidèle. Toute fidélité solide a besoin de racines, et je n'ai pas oublié mon origine d'un petit village du Bitcherland» me confia-t-il. En effet, il a su garder les pieds sur terre, et ses homélies étaient toujours bien structurées. Il savait toujours très bien faire une liaison appropriée entre la vie et les événements d'actualité en rapport avec les textes du jour. Ce qui convenait très bien aux fidèles.


Il est décédé le  vendredi 28 juin à Mercy. La messe d’enterrement a été célébrée par l’évêque de Metz , Mgr Jean-Christophe Lagleizel le mardi 24 juin à 15 h à la Chapelle des Petites sœurs   des Pauvres à Metz. Une délégation de Guiderkirch et  de la paroisse de Volmunster  ont participé aux obsèques. 


De nombreux prêtres, dont le curé de Volmunster, ont concélébré  l’Eucharistie. Ce fut le chanoine Raymond Poirson qui retraça le parcours de la vie du chanoine Marcel Schneider.


J.A.S.

Trois piliers de l’ESOE honorés à Ormersviller

A l'occasion de l’assemblée générale de l’ESOE (Entente sportive d’Ormersviller et d’Epping, trois membres du comité ont été honorés par René Lopez, président  de la  Ligue de Lorraine de football. C’est en présence de Michel Gothé, délégué  du District mosellan, de Marcel Vogel, maire d’Ormersviller,  de Jean-Louis Chudz, maire d’Epping et de tous les   membres du club et de leurs conjoints que  Jean-Joseph Sprunck a eu la médaille d’or, Fabien Sprunck la médaille d’argent et David Fabing la médaille de bronze.  

Fabien Sprunck présente le parcours au sein du club de David Fabing et Jean-Jo Sprunck:


«David Fabing  a commencé le foot en 1982 en équipe de jeunes. Il a évolué durant trois  années en jumelage à Bettviller. David est licencié au club depuis 32 ans. Entré au comité en 1992, il a pris le poste de trésorier l’année suivante et  l’occupe encore avec efficacité depuis 22 saisons. David toujours souriant, très convivial et toujours disponible est apprécié par tous et remplit sa fonction de trésorier avec beaucoup de rigueur. 



Jean-Jo Sprunck, sans compter sa carrière de joueur, est entré en 1978 dans le comité du football-club pour en devenir la même année secrétaire. Fonction qu’il a exercée pendant 13 ans jusqu’en 1990 avant d’en devenir le président jusqu’en 2001. Il est actuellement  vice-président, toujours actif en tant délégué, et son bénévolat n’a pas de limite.»


Fabien Bruhl présente avec humour le président: «Fabien Sprunck  s’est lancé dans l’arbitrage de 1987 à 1992. Après avoir terminé ses études il a repris ce poste ingrat de 1996 à 1998.  Il est entré dans le comité en 1994. Il assure la fonction de secrétaire  de 1995 à  2001. Il   accepte de prendre la présidence en 2001 à la place de Jean-Jo Sprunck devenu maire. C’est  dans ce rôle qu’il est connu et reconnu par delà le Bitcherland et que ses qualités s’expriment au mieux. Donc même s’il n’a pas jamais joué au foot, et qu’il n’y connaît pas grand-chose, un club a besoin de gens comme lui... Merci monsieur le Président.»


Dynamisme et compétence


Dans son allocution, René Lopez rappelle  que la Ligue de Lorraine, créée en 1920 est composée de clubs et de districts. Tous méritent attention et reconnaissance. Je rends à hommage à tout ce que vous faites ici  au quotidien. J’admire votre dynamisme et je suis surpris de  l’exemplarité et de la compétence des responsables. Cela commence à l’école élémentaire et dans les entraînements de football des jeunes. Il est important que les communes soutiennent les clubs de football, car c’est une école  de formation. (...) Je  rends   hommage à vos épouses qui doivent supporter vos absences. Votre club bénéficie d’un esprit de famille et d’un bon chef.»



J.A.S.

Pluie de médailles à l’ESOE d'Ormersviller

Le District mosellan du Football vient de récompenser les mérites et le dévouement de six joueurs de l’Entente Sportive Ormersviller Epping (E.S.O.E.)

C’est à l’issue de l’assemblée générale que Christian Gothé, délégué du District mosellan du Football, a remis la médaille du district mosellan de football à six joueurs du club de football de l’E.S.O.E. Le président Fabien Sprunck relata brièvement pour chacun son parcours sportif au sein du club.


Manu Dorkel a débuté à l’âge de 5 ans à Volmunster où il a passé sa jeune carrière jusqu’en juin 1998. Puis il nous a rejoints en tant que joueur. Il a entraîné les débutants la saison 2001-2002, puis les seniors durant trois années de 2009 à 2012 et a réussi à faire monter l’équipe première en Première Division. Il a été membre du comité de 2002 à 2010.



Jérémy Felix a chaussé les crampons de joueur dès l’âge de 6 ans. Très bon défenseur, il a malheureusement subi très jeune des blessures graves.  Après plusieurs opérations et tentatives de reprise, il a mis fin à sa carrière en 2006. Entré dans le comité en 2007, il reste un délégué actif jusqu’à ce jour.


Claude Heim, né en 1978, a effectué toute sa carrière à Ormersviller. Les équipes de jeunes étant jumelées, il a joué à Hottviller puis Volmunster et Siersthal. A partir de 17 ans, il a joué en équipes seniors, le plus souvent aux postes d’arrière et milieu gauche. Il évolua jusqu’à ses 31 ans en équipe A, puis a effectué deux années en équipe B. Après une pubalgie, il décida de mettre un terme à sa carrière de joueur, mais a commencé à se lancer dans l’arbitrage en 2012 . 


Nicolas Lang a débuté à Schorbach à l’âge de six ans où il a fait sa carrière jusqu'à ses 18 ans. Il évoluait en équipe première lorsqu’il a décidé en 1999 de nous rejoindre. Il a  durant trois années joué en  équipe C où il évoluait en milieu défensif. Encore actif et je l’espère pour longtemps, il reste un joueur sans histoire.


Julien Miltgen a débuté dans son village natal de Volmunster et ce jusqu’en 21ans. Arrivé en 2001, il a porté le maillot de notre club jusqu’en 2012. Attaquant, Julien a fini à plusieurs reprises meilleur buteur du club. Il a été  capitaine de l’équipe B. Il joue actuellement occasionnellement  avec les vétérans de Volmunster.


Martial Schwalbach, né en 1982, a chaussé les crampons de joueur pour la première fois en 88 à six ans. Martial a fait toute sa carrière à Ormersviller. A l’âge de 16 ans, il a intégré l’équipe première au poste de stoppeur. Il a mis un terme à sa carrière en 2011 avec un ligament en moins. Joueur sérieux et calme, il n’a pas eu un carton rouge de sa carrière. Il est entré dans le comité en 2012 et il est le créateur et l’organisateur  des Nocturnes de Saint-Joseph. 


Christian Gothé félicita chaleureusement les  six joueurs qui évoluent dans un club au service du football.  


Il est à noter que sur les six joueurs, seuls deux sont originaires d’Ormersviller. Grâce au dynamisme des différents dirigeants du club, ce village de 377 habitants a réussi à créer un engouement auprès des jeunes footballeurs venus  des autres localités. Ainsi a-t-il réussi à avoir trois équipes seniors à  évoluer en championnat depuis 2013.

J.A.S.

mercredi 25 juin 2014

Bilan satisfaisant de l’ESOE pour la saison passée

Près de 70 personnes ont assisté à l’assemblée générale de l’Entente Sportive Ormersviller Epping (E.S.O.E.), présidée par Fabien Sprunck. Satisfaction générale  suite à l’engagement  en 2013 d’une troisième équipe senior, malgré la descente en deuxième division de l’équipe première.


Après les mots de bienvenue à tous,  Fabien Sprunck, président de l’E.S.O.E. invite l’assistance à observer une minute de silence pour   Alphonse Meyer, Joseph Behr et Jean-Jacques Meyer. «Ce dernier était un supporter fidèle et un bénévole infatigable» souligne  le président. Le bilan moral pour la saison 2013-2014 est satisfaisant pour les équipes de jeunes. Malheureusement, moins brillant pour l’équipe première qui n’a jamais pu rattraper ses adversaires.

Très bon niveau des équipes jeunes

«Au niveau du bilan sportif des jeunes, nous avions engagé cette année des équipes   U6 et   U9 qui étaient entraînées par Michael Schattner, assisté par Raimund Wiessner. Duo de choc, pour un travail pas toujours évident à gérer. Ils   ont su donner l’envie à nos jeunes pousses de taper dans le ballon et d’aimer le foot. L’ équipe  U11 entraînée par  Jacky Heckel et Régis Stebé   travaillent ensemble avec brio depuis quelques années maintenant. Mais la présence nombreuse et assidue de tous les jeunes joueurs aux entraînements a démontré leur motivation tout au long de la saison.» précise  Fabien Sprunck.


Bilan seniors

Après quatre saisons passées en première division, l’équipe A ,qui s’est classée dernière,   descend  en  2ème division. «J’espère que les jeunes vont se battre et nous montrer leur motivation et leur volonté de remonter. Par contre l’équipe réserve se maintient en 3ème division. Nous avions fait un choix difficile d’engager une troisième équipe séniors afin de permettre à nos jeunes de ne pas rester sur le banc. Didier Vogel,   Dominique Guehl et  Luc Andrès  nos vétérans, étaient prévus pour les soutenir et effectuer seulement quelques remplacements occasionnels, ce qui ne fut pas le cas.» souhaite le président.


Nouvel entraîneur

Suite au départ de William Hoehn,   Yann Bichler prend le relais au poste d’entraîneur que  le président  remercie  d’avoir repris cette lourde tâche et   lui laisse la parole pour qu’il  émette ses perspectives  « Cette année, je ne fixe aucun objectif, bien que le but c’est de revenir en première division. Nous ne réussirons  que si chacun fait un maximum d’effort et que tout le monde ait envie de gagner en jouant avec un esprit d’équipe sur le terrain» 

Arrivée et départs

Pour la nouvelle saison, plusieurs nouveaux  joueurs rejoignent l’ESOE: Valentin Muller,Frédéric Beck, Michaël Curtis,Yannick Scherno, Vincent Loutz, Maxime Bichler.
Yannick Dorkel et Fabrice Weber arrêtent. William Hoehn, Manu Kremer et Yves Gross rejoignent d’autres clubs.

Rénovation du terrain

«Pour vous permettre de jouer dans de meilleures conditions, il a enfin été convenu de donner un lifting de rajeunissement à notre bon vieux terrain de foot qui est à bout de souffle. 25 tonnes de sable quartz ont été récemment répartis sur le terrain. D’autres travaux devront avoir lieu dans les prochains temps pour un coût d’environ 16.000 €. J’espère que les communes d’Ormersviller et d’Epping pourront nous soutenir au mieux dans ces dépenses.» dévoile Fabien Sprunck. 


Marcel Vogel, maire d’Ormersviller félicite le club qui «est dynamique et ambitieux.  Je remercie le président pour son dévouement et tous les membres qui savent mettre les mains à la pâte. Je vous offre ce ballon aux couleurs brésiliennes, car vous avez tous le même esprit que l’équipe nationale.»  

Présence assidue aux entraînements

Le président n’a pas manqué de remercier l’ensemble du comité, les épouses, les dirigeants et juges de touche, tous les bénévoles qui entretienne le terrain, les arbitres, les joueurs, sans oublier tous les autres membres du comité car sans ces piliers du comité et notamment les jeunes, sans eux,  je pense qu’il n’y aurait plus de Club. «Je souhaite une dernière fois attirer l’ attention   sur les points suivants votre présence à tous aux entraînements est une nécessité et ceci dès la reprise fixée au vendredi 25 juillet.» conclut Fabien Sprunck 

J.A.S.












Pose d'une couche de roulement


Des travaux de renouvellement de la couche de roulement sont réalisés  dans la rue d’Ormersviller à Volmunster.  Les travaux sont pris en charge par le conseil général de la Moselle et effectués par l'entreprise Lingenheld de Dabo.

Les brèves du Bitcherland

Amélioration des transports 

Le conseil régional de Lorraine et le conseil général de Moselle ont mené une démarche commune  pour améliorer la desserte de Petit-Réderching. Ils ont adopté  les moyens techniques  et financiers  pour améliorer les liaisons Sarreguemines-Bitche. et celle de Petit-Réderching-Bitche pour la trentaine d’élèves résidant à Petit-Réderching et fréquentant les établissements scolaires de Bitche. De plus cette correspondance sera renforcée  pour assurer correctement la liaison avec Metz. C’est une demande exprimée par les usagers du Bitcherland.

1078 marcheurs

Ils ont été  939  pour  participer à la  37 ème marche populaire internationale et 139 pour le 28 ème marathon du sabotier à Soucht. A cette marche, 94 associations ont participé, 62 clubs français, 27 clubs allemands et quatre luxembourgeois. Les clubs les mieux représentés ont été celui de Holving avec 49 participants  et Entzheim pour les clubs allemands avec 30 marcheurs. De nombreux participants ont déjeuné à la salle polyvalente dans une ambiance très conviviale.

Timbres spéciaux

Le club philatélique du Bitcherland a édité, à l’occasion de l’inauguration de l’espace socioculturel Pierre-Jaulin  de Gros-Réderching  quatre timbres.   Deux   représentent  l’extérieur de la salle et deux l’intérieur.  Ils ont ont été conçus par Clément Gross et ses collègues.

Stèle rénovée

Le 18 juin, date anniversaire de l’appel du général de Gaulle, une cérémonie souvenir a été organisée à la stèle qui rappelle  la mort de deux résistants: l’abbé Aloyse Schild originaire de Saint-Louis-lès Bitche et Joseph Jost de Sarreguemines. Jusqu’à l’arrivée des Américains en septembre 1944, l’abbé Aloyse Schild desservait plusieurs villages de la région de Delme où étaient expulsés de nombreux Bitcherlandais. Joseph Jost  était chauffeur livreur dans l’entreprise familiale. C’est au matin du 18 janvier qu’ils furent interceptés sur la route de Bitche entre Lemberg er Goetzenbruck par des soldats allemands qui les ont abattus sur le champ. La stèle érigée en leur souvenir fut érigée le 7 septembre 1947. Elle fut rénovée par les membres de l’amicale des sapeurs-pompiers de Goetzenbruck et inaugurée par le conseiller général Gérard Humbert.

Concert et repas  solidaires

La chorale Concordia   organise le dimanche  29 juin à la salle socioculturelle de Petit-Réderching fête de bienfaisance. A 11 h 30 , l’harmonie du Pays de Bitche jouera un apéritif concert, suivi à 12 h 30 d’un repas  au prix de 15 €   et 8 € pour les moins de 12 ans. A 15 h 
J.A.S.





lundi 23 juin 2014

CMS Automatismes de Schweyen, une entreprise dynamique


Dans le cadre de ses visites d’entreprises dans l’arrondissement de Sarreguemines,  le nouveau sous-préfet Christophe Salin a visité à l’entreprise CMS (Conception Machines Spéciales) Automatisme de Schweyen dirigé  par Gabriel et Xavier Buchheit. 



Xavier et Gabriel  Buchheit

C’est Gabriel Buchheit, ingénieur, qui présente l’entreprise. Il l’a   créée en 1986  avec son frère Xavier Buchheit, technicien. 
De la haute précision



L’atelier est d’abord installé dans la grange d’une ferme, puis transféré sur la zone artisanale de Schweyen. Avec un atelier actuel  de 2400 m2 et 700 m2 de bureaux, surface doublée récemment, les frères Buchheit travaillent avec 65  collaborateurs, dont 10 ingénieurs  et  automaticiens. Son bureau d’études qualifié a permis à l’entreprise de se développer et d’être à la hauteur  pour concevoir des machines-outils pour l’industrie de haute précision. 


Elle conçoit et fabrique des machines spéciales et sous-traite en mécanique. Elle est spécialisée en automatisme industriel, robotique et rénovation de machines. Elle travaille beaucoup pour les usines automobiles et   exporte   en Europe, mais aussi en Amérique.  Son chiffre d’affaires s’élève en 2013 à 6,8 millions d’euros. L’entreprise a deux gros clients Johnson Controls et d’Antolin qui représentent 20 %  du chiffre d’affaires et 30 %   provient de l’exportation.

 J.A.S.

Affluence aux portes ouvertes des hommes du feu




Pour cette première fête de l’année sur la Place de la mairie de Volmunster où le soleil a  brillé durant toute la journée, les habitants de Volmunster et des villages des environs ont en profité pour se retrouver. A midi, ils pouvaient déjeuner en plein air et toute l’après-midi les tables étaient prises d’assaut. Les portes ouvertes du Centre d’intervention de secteur  de Volmunster, sous la direction du Capitaine Pascal Klein, organisées conjointement avec    l’amicale des sapeurs-pompiers présidée par Raphaël Dahlem, ont eu beaucoup de succès grâce à  cette    journée ensoleillée.   Les visiteurs en ont  profité pour  visiter le matériel exposé sur la Place de la mairie et à assister aux différentes démonstrations.   

Démonstration de sauvetage


La section des jeunes sapeurs-pompiers dirigée par  le sergent Fabrice Klein a réalisé une belle démonstration de manipulations des tuyaux et des lances d’incendie. 


Puis les  sapeurs pompiers ont réalisé le sauvetage d’une victime.   


Grâce à des cordages la victime a été descendue par l’extérieur, vu que la porte intérieure était bloquée par le feu. Afin que les spectateurs comprennent bien    les différentes opérations, le capitaine Pascal Klein commentait toutes les actions menées par les  jeunes sapeurs-pompiers.



La démonstration  des chiens d’un club canin a  été très intéressante  et plu beaucoup  au public.
Des jeux étaient également prévus pour les enfants qui se sont bien défoulés.


  “Ces portes ouvertes organisées par les sapeurs-pompiers, sont l’occasion pour le public faire connaissance du matériel utilisé par les hommes du feu et de leur rendre hommage pour  leur dévouement à la cause publique en cas d’accident ou de sinistre.” souligne un vétéran des sapeurs-pompiers. 


Le président de l’amicale lance déjà l’invitation pour la fête nationale  avec feux d’artifice,  bal populaire,  diffusion sur écran géant de la finale  de la coupe du monde, retraite aux flambeaux animé par Marc de Soucht le  dimanche 13 juillet  2013 à partir de 18 h sur la Place de la Mairie de Volmunster.  Pour le dixième anniversaire du feu d’artifice de la Fête nationale,le feu d'artifice sera grandiose en 2014.

J.A.S.

Photos de Sébastien Zimmert