samedi 28 février 2015

Nécessité d'une meilleure communication des activités pédagogiques au Moulin d’Eschviller


A la demande de l’office de tourisme de Bitche, Loïc Hergott, responsable du site du Moulin d’Eschviller  a réuni les représentants des Apiculteurs, des Amis du Moulin et des Arboriculteurs   à la salle Zoller du Moulin d’Eschviller pour une meilleure coordination  et  une meilleure communication des offres aux écoles élémentaires et maternelles  et les collèges. Assistaient à cette réunion François Nadler conseiller pédagogique, Valérie Meyer du Parc Naturel régional des Vosges du Nord, Pascal Richarth, vice-président de la communauté des communes du Pays de Bitche.

Une  belle palette d’ateliers pédagogiques

Tout d’abord, Loïc Hergott distribue le fascicule où huit offres pédagogiques figurent, et les présente brièvement: «Les Amis du Moulin organisent  des ateliers Bredle en décembre,  semailles en  mars et briochettes en mai avec le

fil rouge du grain à la farine. Chaque élève participe à confection des Bredle, du pain et des briochettes. Les arboriculteurs font une visite guidée  du verger, ensuite les pommes sont transformées en compote. Les apiculteurs font une visite commentée du rucher pédagogique, puis ouvrent leur ruche et les élèves confectionnent une bougie avec de la cire d’abeilles. Cathia Arnet, animatrice du site  dirige des ateliers nature avec la réalisation d’un herbier et d’une roue de moulin.» Pour François Nadler, «le site du moulin d’Eschviller a une offre très riche en ateliers pour les élèves  de la maternelle au collège. Seulement, il faut davantage le faire savoir au niveau des enseignants. Je propose de créer un site  spécial enseignants en collaboration avec l’Inspection académique. Il en sera de même sur le site de l’office de tourisme du Pays de Bitche»

140 classes en 2014



Joseph Meyer rappelle qu’ «en 2014, le site du Moulin d’Eschviller a accueilli 2 800 élèves, soit environ 140 classes. Comme, il y a beaucoup de demandes au mois de juin, les Amis du Moulin proposent d’organiser à partir de 2016 des ateliers du grain à la briochette avec une visite guidée du sentier nature et patrimoine, où les guides font découvrir le fameux plantain qui calme les piqûres d’insectes ainsi que les sources, les bovins des Highland...»  Gaston Steiner explique que «les apiculteurs  présentent aux élèves leur métier, la vie des abeilles, l’ouverture des ruches et  l’extraction du miel.» Loïc Hergott précise: « Afin que certaines  classes puissent passer toute une journée   sur le site,  deux animateurs  de l’Office du tourisme font avec les enfants un circuit à pied par Eschviller». 

Richesse de la nature autour du Moulin





Sur ce Joseph Sprunck intervient: «A  l’origine les ateliers pédagogiques ont été créées en 1992 à mon initiative, car j’ai constaté que mes élèves de Volmunster ne savaient pas ce qu’était une source, alors qu’elles sont nombreuses  sur le ban de la commune. A l‘origine  sur neuf ateliers, huit étaient portées sur la nature. Nous avons au moulin un site riche avec ses différentes essences d’arbres, ses nombreuses plantes médicinales, ses deux sources dont l’une est artésienne. Par ailleurs, il est souhaitable qu’on fasse aussi  le sentier des moulins plus riche qui se termine par la visite d’un parc à animaux où les daims, les chevreuils, les bisons et d’autres animaux vivent côte à côte.» Valérie Meyer fait savoir que «le Parc est prêt à s’impliquer dans cette opération. Il serait intéressant de mettre en circuit des valises pédagogiques pour que l’enseignant puisse mieux faire connaître le sujet traité par l’atelier du moulin. Une sortie pédagogique se prépare, doit être exploitée après en classe.» «Quand les ateliers pédagogiques ont été créés, un fascicule pédagogique était envoyé à la classe participante, et après sa visite un questionnaire leur était remis pour contrôler les connaissances acquises par les élèves» précise Joseph Sprunck.
«Cette réunion a permis aux représentants du Parc et de l’éducation nationale à mieux connaître les activités pédagogiques du site qu’il faut encore  développer  et mieux communiquer aux enseignants.  Une réflexion sera également menée pour proposer sur le bassin, un séjour de 5 jours pour les enfants (type classe de mer)» conclut Pascal Richarth.  

Textes et photos de Joseph Antoine Sprunck

vendredi 27 février 2015

Consultations jeunes consommateurs


Les brèves de Sarreguemines confluence

Troisième place

Marc Adam, jeune pâtissier au restaurant Saint-Walfried de Welferding a participé au championnat  du dessert à Poligny (Jura). Il s’est classé troisième dans cette épreuve en réalisant un dessert Plus un Zeste, qui est un trompe-l’oeil d’une mandarine. il a été réalisé avec une orange, du Grand Marnier, de la vanille, du chocolat et du praliné. Nos félicitations

Communauté d’agglomération

La communauté d’agglomération de Sarreguemines (CASC) a pour 2015 un budget principal de 47,5 M€, dont 10 M€ seront réservés à l’investissement. Ni la fiscalité  locale, ni la taxe sur les ordures ménagères, ni le versement transport ne seront augmentés. Dans les investissements, la CASC prévoit d’investir 3,6 M€ dans les déchets ménagers (nouvelle benne et travaux), 670 000€ dans les transports (nouveau bus), 5,7 M€  dans l’assainissement dont 4 M€ dans les travaux. Aucun emprunt n’est prévu.

Self-défense

Dans une logique de se protéger des violences et des agressions de plus en plus fréquentes, l’Association sportive Sarreguemines tonic boxe a organisé un stage de self-défense  à la salle des sports de Sarreguemines

Les familles de Neunkirch

Le mercredi 4 mars de 17 h à 19 h et le samedi 4 avril de 14 h à 18 h  à la maison du quartier de Neunkirch sera présenté le livre  Les familles neunkirchoises de 1870 à 1939.  Dans la première partie de l’ouvrage, l’auteur René Weislinger consacre  un chapitre  aux victimes  des guerres 14/18, 39/45, d’Indochine et d’Algérie. C’est aux archives municipales de Sarreguemines que l’auteur a réalisé ce travail. Renseignements au 03 87 98  22 53.

Nouveau président

Julien Zink passe le relais pour des raisons professionnelles à Régis Odwa à la présidence  du Club sportif de Diebling. Julien Zink dans son rapport moral a évoqué les mauvais résultats de l’équipe première alors que les joueurs de l’équipe 2 a de meilleurs résultats, car ils ont plus envie de jouer. Le nouveau président  a comme objectif de redynamiser le club et relancer l’activité pour attirer de nouveaux joueurs et éducateurs.

Accès handicapé

Le foyer rural de Hazembourg, présidé par Philippe Kanden,  a été créé en janvier 1978. Il a le mérite d’assurer un lieu de vie dans le village grâce à son bar-foyer ouvert  tous les dimanches de 10 h à 13 h 30. La municipalité envisage  d’y aménager un accès handicapé. Pour augmenter les activités, le président  propose de créer  des animations une fois par mois et d’ouvrir le foyer pour accueillir les seniors. deux grandes manifestations sont proposées pour 2015: la soirée harengs le samedi 7 mars et la marche du muguet le 1 er mai. Réservations pour la soirée harengs tél: 06 23 51 14 28.

Chanter la liberté

Le groupe Vocal’Avenue, dirigé par Patrick Huber, musicien expérimenté  aime les défis.  Il sait choisir et s'approprier les oeuvres grâce à ses talents d'harmonisation et d'orchestration. Pianiste, il s'adonne volontiers aux arrangements de gospels et de musiques actuelles avec accompagnement de cordes, big band, piano et section rythmique ou uniquement a cappella. Les choristes et les instrumentistes tous sont issus de Moselle-Est. Ils sont  une vingtaine de choristes passionnés, un chef de choeur expert et des instrumentistes chevronnés qui ont un point commun : la passion de partager l'amour du chant choral. Ils entraînent autour de leur musique un public enthousiaste lors de chaque prestation. Le groupe prépare une prestation basée sur des chants sur la liberté «Freedom over me». Vocal’Avenue et se produira le samedi 27 juin 2015  à 20 h dans la cour du château de Lorentzen avec entrée libre. Renseignements: www.vocal-avenue.fr
J.A.S.


Le livre des familles de Breidenbach

Le Cercle Généalogique du Pays de Bitche vient de publier son « livre des Familles de Breidenbach et son Annexe Olsberg de 1691 à 1938 ».  Ce dernier est consultable et disponible en mairie au prix de 38€. Pour toute personne intéressée, s’adresser à la Mairie aux heures de permanence, le lundi de 10 à 11 h et le jeudi de 16  à 18 h.


jeudi 26 février 2015

Histoire et patrimoine culinaire à Pont-à-Mousson

Journées d’Histoire Régionale | À table en Lorraine, Histoire et patrimoine culinaire
Samedi 7 et dimanche 8 mars 2015 de 14h à 18h
Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson
Entrée libre

Savez-vous comment le pain était préparé dans l’Antiquité ? A quoi ressemblaient les cuisines des fermes lorraines ? Depuis quand les Lorrains mangent-ils des pommes de terre ? Quels mets dégustait-on à la Cour de Stanislas ? A quoi ressemblait un service de table au Château de Lunéville ? Sauriez-vous préparer la truffe de Meuse ?

C’est à ces quelques questions sur l’alimentation, les pratiques gastronomiques, les recettes et les arts de la table et beaucoup d’autres que les Journées d’Histoire Régionale tenteront de répondre. Plus d’une cinquantaine d’acteurs de l’Histoire et du Patrimoine en Lorraine, associations et organismes, participent à cette 10édition. Ils vous feront découvrir toutes les facettes de ce thème au travers d’expositions, de conférences grand public, de reconstitutions historiques et d’animations culinaires.

Les Journées d’Histoire Régionale sont organisées par le Comité d’Histoire Régionale, service du Conseil Régional de Lorraine. Elles ont pour but de faire découvrir au grand public lorrain les richesses de l’Histoire et du patrimoine de notre région.

Cet événement, unique en France, se déroulera les 7 et 8 mars 2015 à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, de 14h à 18h.

Vous trouverez en pièce jointe le programme des animations du week-end.


Venez découvrir la gastronomie et les arts de la table en Lorraine à travers les siècles !


Entrée libre pour l’ensemble des animations du week-end.

  
Merci de bien vouloir diffuser cette information auprès de vos contacts.

Contact :
Comité d'Histoire RégionaleConseil Régional de Lorraine
Place Gabriel Hocquard - CS 81004
57036 METZ CEDEX 1
Tél : 03 87 31 81 45
Courriel : chr@lorraine.eu
Site Internet : http://chr.lorraine.eu

La nuit de l'eau à Bitche


Travaux de rénovation au Moulin d'Eschviller

  
Les maçons de l’entreprise Schwartz de Bitche   rénovent actuellement l’assise de la roue à aubes et  du système vannage et de régulation du moulin à eau d’Eschviller à la demande  de la communauté des communes.  Prochainement, elle va également faire curer le bief envahi par  une station de laîches qui ralentit l’écoulement de l’eau.

mercredi 25 février 2015

La friperie Saint-Nicolas de Sarreguemines ouvre ses portes

Un jour nos chemins se sont croisés.
Votre mémoire est restée dans mon ordi.
Aujourd'hui j'ose la mobiliser pour la prochaine vente
de la FRIPERIE SAINT NICOLAS au Centre

Saint Nicolas
 de SARREGUEMINES
du mercredi 11 au samedi 14 mars 2015 de 14 à 18 heures
et le vendredi dès 10 h non stop

Une véritable caverne d'Alibaba
où vous trouverez votre bonheur en aidant les autre.
Vêtements, chaussures, jouets, rideaux, articles ménagers et livres par milliers.
Les 4 jours de la FRIPERIE un rendez-vous de la solidarité entre donateurs, acheteurs, bénéficiaires et bénévoles.
En 2014, 30 projets ont été soutenus en France et dans le monde.

Chaque nouveau "client"  entretien l'espoir.
Un simple clic et la solidarité est en action.

Merci et à bientôt

Robert et touts les bénévoles

Les enfants se sont amusés au bal costumé des enfants à Ormersviller



Pour la cinquième  année consécutive l’Association des Parents d’Elèves la Récré, 


présidée par Laetitia Schattner, organise son carnaval des enfants à la salle des fêtes d’Ormersviller qui était comble. Le succès ne s’estompe pas !

De nombreux enfants d’Ormersviller Epping Urbach et des communes avoisinantes se sont éclatés sur les rythmes endiablés de DJ Fredericson ! 


L’animateur a su subjuguer les enfants qui qui ont ainsi pu s’adonner aux   danses, jeux, bataille de confettis, défis et l’attendu lâcher de ballon ont enthousiasmé petits et grands.


Rendez-vous  l’an prochain pour la sixième édition.



Pas si simple, le travail du fontainier de Volmunster

Claude Meyer est fontainier au syndicat des eaux de Volmunster. Il veille jour et nuit sur la bonne alimentation en eau potable de onze village. Rencontre.
Le métier de fontainier a bien changé  depuis son apparition.Au XIXe siècle, la fontainerie est le domaine de travail du fontainier, l'ouvrier qui établit ou qui a soin des fontaines, des pompes. «Actuellement, j’exerce la surveillance sur l’ensemble des installations du réseau d’eau potable. Je suis responsable que l'eau livrée réponde en tout temps aux exigences légales. Je m’assure que les installations, appareils et équipements soient installés, développés ou modifiés selon les règles de la technique,   régulièrement contrôlés et entretenus. Je suis chargé également de faire le relevé des  compteurs, entretenir les trois châteaux d’eau et chercher les fuites sur les conduites dont beaucoup  sont encore en fonte et datent des années cinquante.»  nous explique Claude Meyer

100 km de conduites à surveiller

Tous les jours Claude Meyer se rend à la station de pompage pour vérifier le fonctionnement

Claude Meyer est fontainier depuis 29 ans au Syndicat des eaux de Volmunster, créé le 1 janvier 1952, présidé par Pierrot Fouchs, maire de Breidenbach. Le syndicat des eaux  dessert 1 200 abonnés des   communes  de Breidenbach, Epping, Lengelsheim, Nousseviller-les-Bitche, Ormersviller et Volmunster. C’est grâce à un forage artésien que l’eau est envoyée dans trois châteaux d’eau.  «Lors de la mise en service fin mars 2015 du nouveau château d’eau enterré sur les hauteurs de la chapelle Saint-Joseph, les châteaux d’eau de Volmunster et d’Ormersviller seront mis hors d’usage. La nouvelle station de traitement sera mis en fonction en automne. Avec  les adductions mises en places  dans 11 villages et  plusieurs écarts, je dois surveiller 100 km de conduites. Mon  travail le plus délicat est la recherche des ruptures de canalisations et ses réparations. Pour détecter les fuites d’eau, j’utilise un amplificateur électronique composé  d’un capteur (microphone), d’un récepteur et d’un casque d’écoute. C’est le bruit généré par la fuite qui permet de la localiser. La recherche des fuites d’eau je l’opère surtout la nuit, car il y a moins de bruits extérieurs.» nous confie-t-il.
Une journée très chargée 
Il a fallu six heures et demie pour réparer la fuite d'eau devant l'école maternelle


 Lundi, Claude Meyer, le fontainier du syndicat des eaux de Volmunster a eu une journée très chargée. «De 8 h à 12h, j’ai   participé à la réunion de chantier du nouveau château d’eau  construit près de la chapelle Saint Joseph à Ormersviller et de la nouvelle station de traitement des eaux construite à côté de la station de pompage de Volmunster. De 13 h à 19 h 30, je suis intervenu sur la conduite principale dans la rue du presbytère à Volmunster pour réparer une rupture de canalisation. J’ai  été aidé  par l’entreprise Claude Vogel qui s’occupe du terrassement et de l’enlèvement des gravats. A peine arrivé à la maison, je prends ma douche, et voilà qu’on me téléphone pour une rupture  de canalisation avant compteur. Je repars à 20 h 15 pour une intervention à Breidenbach et  je termine à 22 h 30.» nous raconte-t-il. Depuis le 1 er janvier 2015, Claude Meyer a dû réparer 12 ruptures de canalisations, dont trois en une journée, alors qu’en 2014, il n’en avait que six pour toute l’année. Grâce à lui, l’eau coule au robinet. Personne ne voit en quoi consiste le travail de notre fontainier qui veille  au bon fonctionnement de la station de pompage  et répare par tous les temps les ruptures afin que les coupures d’eau   gênent le moins possible les abonnés.

Le fontainier veuille à ce que l'eau coule quand on ouvre le robinet.

Joseph Antoine Sprunck

mardi 24 février 2015

Les brèves du Bitcherland

Ordures ménagères
C’est à la salle polyvalente de Montbronn que le Syndicat des communes du Pays de Bitche s’est réuni. En 2014, sur un budget total de 6,1 M€, le Syndicat  a un excédent de 854 000 € pour le ramassage des ordures que pour la gestion des deux déchetteries qui revient à 4,4 M€. En 2015, 450 000 € seront consacrés pour rénover la déchetterie de Rohrbach. Le solde positif serait de 422 000 € pour de 2015. Pour certains élus, c’est le moment de baisser la taxe. David Suck, adjoint au maire à Volmunster demande à baisser le taux en égard  à la crise et aux difficultés de nos  concitoyens. Pour Guillaume Krause, maire de Sturzelbronn, baisser de 1 point d’imposition c’est 215 000 €. 

Soirée des talents
A l’espace Vitrac-Saint-Vincent de Siersthal, le samedi 9 mai à partir de 20 h les talents locaux pourront monter leur savoir-faire. Cela concerne les musiciens, les chanteurs, les danseurs, les humoristes, artistes en herbe ou confirmés. Peuvent   y participer: les juniors, les seniors, en solo, en duo ou en groupe.

Formation informatique
Le Colimaçon de Volmunster reprend les formations  d’informatique bureautique à l’intention des débutants et de ceux qui veulent faire une révision ou se perfectionner. Elles se font en cinq semaines. Ce sont non seulement des actifs, mais aussi des retraités qui s'intéressent à cette formation Le programme comprend l’utilisation de l'outil informatique, le traitement de texte, la création de tableau Excel, l’utilisation d’internet. Les cours seront dispensés selon les niveaux et les demandes. Ils concernent l’emploi de Windows 7 et Windows 8. Avec cette  formation informatique, le Colimaçon a ouvert une section supplémentaire pour les adultes de Volmunster et de tout le secteur. Les cours commencent début mars et se feront le mardi et le jeudi à 17 h 15 au Colimaçon Aucune inscription n’est prise après le premier cours. Les places sont limitées et les inscriptions se font impérativement avant le 28 février 2015. Contact: Tél:   au 03 87 96 71 92.

Nouveau président

Les Amis du Musée des sabotiers de Soucht, avec plus de 4 000 visiteurs,  ont réussi à augmenter la fréquentation de 7% en 2015 du musée . Pour la saison 2015, la journée amuse-musées sera reconduite le 27 septembre  comme celle du musée le 15 août. Il est envisagé de participer à la nuit des musées.  De plus,  un écran sera  installé dans l’atelier.  Il diffusera en continu  un montage vidéo filmant un sabotier au travail en 1975. Après avoir été de nombreuses années président, Rémy Rithié passe le relais à Romain Weissenbacher. Contact 03 72  29 24 92.

86 membres
Le Club Vaillant des seniors d’Etting, présidé par Bernadette Hoffmann, compte actuellement 86 membres, ce qui est beaucoup pour un village de 800 habitants. Toutefois, la présidente regrette  que la moyenne d’âge des membres est plus élevée qu’à la création de l’association.  Aussi les activités sont plus restreintes. Pour 2015, en plus de la  rencontre mensuelle, le club aura une sortie spectacle à Kirrwiller, un séjour d’une semaine fin juin à Megève ainsi qu’une sortie animation en octobre.

Développement de Verissima

L’entreprise Verissima de Goetzenbruck vient de racheter la Miroiterie de Forbach, dont le gérant part à la retraite. La miroiterie lorraine Verrissima maîtrise toutes les techniques de transformation du verre: fenêtres, vitraux, parois de douche, portes en verre ou crédences. Déjà implantée à Rohrbach-lès-Bitche, à Metz et à Schweighouse-sur-Moder en Alsace, elle aura un nouveau point de vente et d’exposition dans l’Est-mosellan. Cette nouvelle implantation participera ainsi au développement de l'activité de Verrissima, industrie et habitat.  

J.A.S.


lundi 23 février 2015

Au coin du pêcheur de la Schwalb à Volmunster

Les membres de l’Association agréée de la pêche et de la protection du milieu aquatique (AAPPMA) ont tenu leur assemblée générale au café du centre de Volmunster sous la présidence de Jean  Enaux.  Après les mots de bienvenue,  les comptes-rendus du secrétaire et du trésorier furent approuvés à l’unanimité. Ils nous  rapportent qu’une soixantaine de pêcheurs sont membres de l’association Le comité  a décidé de fixer le prix des cartes de pêche et d'immerger dans la Schwalb   450 Kg de truites dont 80 g de truites roses pesant plus  d’un kilogramme en 4 alevinages. L’AAPPMA de Volmunster participera à nouveau aux différentes journées pédagogqiues  organisées par les Amis du Moulin d’Eschviller durant l’année 2015. L’ouverture de la pêche est fixée au samedi 14 mars à 8 h et la fermeture au  20 septembre 2015 le nombre de prises par jour reste fixé à cinq et la taille minimum est de 23 cm. On peut acheter les cartes  du  samedi au lundi au Café PMU “Chez Tania” à Volmunster. Les cartes adultes reviennent à 100 € et à 55 € pour les moins de 18 ans.On pourra également se les procurer chez Daniel Raud, trésorier, 11  rue des jardins à Bitche et Jean Enaux   président, 1 rue du Windhof à Schweyen

 Pour tout renseignement, s’adresser à Jean Enaux au  03-87-96-57-76 ou 06-70-81-75-84. Bonne saison de pêche 2013.

dimanche 22 février 2015

Les plantes qui soignent

 De nombreuses maladies, aujourd'hui traitées par des médicaments peu efficaces ou dangereux, pourraient être soignées par la phytothérapie (médecine par les plantes) :

  • contre les lombalgies, des douleurs de dos souvent intolérables qui sont la première cause d'absentéisme au travail, prendre de la scrofulaire noueuse ;
     
  • le ginkgo biloba et l'eleutherococcus senticosus (ginseng sibérien) améliorent le fonctionnement des neurones ;
     
  • le plantain lancéolé est un traitement de fond naturel contre l'asthme ;
     
  • la mélisse améliore la qualité de vie en cas de côlon irritable.
     
Et il en va de même pour de nombreuses maladies très répandues :
  • le fucus (algues) stimule la thyroïde ;
     
  • le mélèze renforce votre système immunitaire, il est traditionnellement recommandé en cas d'infections récidivantes, surtout au niveau de la sphère ORL (otites, sinusites, laryngites…) ;
     
  • le desmodium, le chardon-marie, le fumeterre réduisent les effets indésirables des médicaments chimiques sur le foie ;
     
  • le radis noir, la piloselle, le curcuma protègent les reins.
     
Mais qui le dit aux malades ?
Personne.
  • À 99 %, les prescriptions des médecins concernent des médicaments chimiques. Vous souvenez-vous de la dernière fois qu'on vous a prescrit des plantes médicinales ?
     
  • En faculté de médecine, seules 30 plantes sont encore au programme, sur plus de 800 000 connues.
     
  • Le métier d'herboriste a été pratiquement éradiqué. Où trouver des conseils, quand on sait que la plupart des pharmaciens ne connaissent plus les plantes depuis la disparition des préparations magistrales en pharmacie et l'invasion de leurs comptoirs par les médicaments ?
     
  • Les autorités sanitaires, elles, voudraient carrément les interdire à la vente en dehors des pharmacies. Seules 148 plantes sont autorisées, et encore ne doivent-elles comporter aucune indication thérapeutique.
     
Il est ainsi interdit d'indiquer que le fenouil aide à la digestion ; que le thym soulage la bronchite ; et même


que la camomille calme les nerfs et favorise le sommeil !!
Qui a ainsi intérêt à nous priver de remèdes naturels et bon marché ?
Tout semble organisé pour nous revendre, à des prix exorbitants, des médicaments artificiels qui ne sont que de pâles copies de ce que la Nature nous avait donné à tous, gratuitement, en héritage.
Et c'est pour organiser la résistance que nous avons créé le journal Plantes & Bien-Être.

Un enjeu de civilisation

​Le combat de Plantes & Bien-Être est un enjeu de civilisation.
Nous voulons faire prendre conscience à tous du déséquilibre destructeur de notre système médical en faveur du tout médicament chimique.
Si nous laissons mourir la connaissance des plantes en nous-mêmes, ne nous étonnons pas que nos enfants se retrouvent coupés de leurs racines et de tout lien avec la Nature. Sans même s'en douter, ils seront les proies faciles des labos pharmaceutiques, et n'auront pas d'autre solution pour se soigner que de s'empoisonner et empoisonner l'environnement.
Mais grâce à Plantes & Bien-Être nous pouvons restaurer la connaissance vivante des plantes, dans tous les foyers.
En lisant ce journal, même occasionnellement, chacun peut très vite connaître les plantes qui nourrissent, celles qui soignent, celles qui sauvent, leurs actions, leurs dangers et interactions avec les médicaments. Par exemple :
  • L'eschscholzia californica est un excellent inducteur de sommeil naturel. Faites infuser de 6 à 10 g de plante séchée pour 0,5 litre d'eau, à boire 3 fois par jour en cas d'anxiété, et au coucher en cas d'insomnie.
     
  • Le millepertuis est aussi efficace comme antidépresseur 
  • que les médicaments chimiques ; il est très utilisé, mais qui connaît vraiment toutes ses incompatibilités avec les médicaments ? Vous le lirez dans Plantes & Bien-Être.
  •  
  • Les feuilles d'artichaut stimulent l'activité du foie et la sécrétion de bile, ce qui facilite la digestion des matières grasses.
     
  • L'orthosiphon est traditionnellement recommandé en Inde comme remède contre les calculs rénaux (cailloux dans les reins, très douloureux). Il est aussi recommandé pour les personnes sujettes aux troubles urinaires (de type cystite).
     
  • Pour les jambes lourdes et les pieds qui gonflent, buvez une tisane de pissenlit ou de sureau noir, à l'effet drainant et diurétique.
     
  • Le mélilot et l'hamamélis luttent contre les varices et l'insuffisance veineuse.
     
  • L'harpagophytum ou « griffe du diable » est une plante d'Afrique du Sud, qui était consommée par les indigènes pour atténuer les douleurs, en particulier celles de l'accouchement. Mais elle est efficace pour traiter les douleurs articulaires et lombaires et les tendinites.
     
  • Vous renforcerez l'effet de l'harpagophytum avec de l'encens (Boswellia carterii) et de la feuille de cassis (Ribes nigrum), si l'effet n'est pas suffisant.
     



Mais bien sûr, encore faut-il identifier ces plantes dans la nature, et celles qu'on ne trouve qu'en pharmacie. Savoir où les trouver, quand les cueillir, comment les conserver, leurs contre-indications et interactions médicamenteuses.

Toutes les indications précises pour chaque plante (comment la consommer, la préparer) sont dans Plantes & Bien-Être.


Jean-Marc Dupuis

samedi 21 février 2015

Décès de Léon Fabing, ancien président de l'UNC de Rolbing et Environs


C'est avec beaucoup de peine que nous apprenons le décès de Léon Fabing, ancien président l’Union Nationale des   Combattants de Rolbing et Environs (UNC) de Rolbing et environs. Il a succédé en 2002 à Aloyse Wagner président fondateur  Pour des raisons de santé, il a passé le témoin à Thierry Christmann en novembre 2014. Après son départ à la retraite comme capitaine de gendarmerie, il est revenu habiter à Schweyen où il s'est très vite impliqué dans la vie du village. Tout en étant membre de la chorale paroissiale et du club des des seniors, il était adjoint au maire de 1995 à 2001 et président du conseil de fabrique  depuis 2002.
De son union avec Jeannine Buchheit son nés deux fils Philippe et Christophe. Il avait la joie  de compter deux petits-enfants.
Son sourire, sa bonne humeur et sa rigueur dans la gestion de l'association UNC et de la Fabrique de l'église étaient appréciés par tous.  
Les Membres de l'UNC   sont tous invités à assister aux obsèques   le mardi 24 février à 15 h  en l‘église de Schweyen. Ils se retrouveront sur le parvis de l’église  
à 14 h 45.
Les membres de l'UNC présentent les condoléances les plus sincères à son épouse et à  toute la famille en ces moments douloureux.

Le président Léon Fabing, lors de l'assemblée générale de l'UNC  qui s'est tenue en 2008 à Rolbing. Il est entouré du député Céleste Lett et du maire Roger Schwartz et de David Suck, conseiller général du canton de Volmunster. 

Les ados enchantés par le hip-hop au Colimaçon

Pendant toute une semaine, une quinzaine de jeunes ados ont suivi uns stage  de danse hip-hop au Colimaçon. C’est au camp de vacances de l’été 2014 dans le Midi, que les Ados ont fait connaissance de Hakim Nedjma qui enseigne le hip-hop.  Les jeunes  sont   tellement enchantés   par cette danse  qu’ils ont demandé à se perfectionner dans   un nouveau stage durant les vacances de printemps. Hakim Nedjma, de Metz travaille durant toute l’année dans des centres de jeunesse Hakim est également formateur des animateurs désirant passer le BAFA.




vendredi 20 février 2015

Coupure d'eau potable à Volmunster



Le lundi 23 février de 14 h à 16 h l'eau potable sera coupée à Volmunster.

Séjour à Haïti pour les jeunes du centre aéré du Colimaçon



Les jeunes du centre aéré, dirigé par Fleur Montag, sont partis durant   huit jours à Haïti. Ce voyage dans ce pays exotique des Antilles a beaucoup plu aux jeunes qui ont en profité pour porter des colliers de fleurs. Toutes les activités du centre aéré étaient axées sur celles de ce pays. Le point de rassemblement se faisait toujours à l’ombre du grand palmier qu’ils ont confectionné dans le hall du Colimaçon.


Marche gourmande 2015 aux saveurs du Bitcherland à Volmunster

Le dimanche 24 mai, la huitième marche gourmande aux saveurs naturelles du Bitcherland, est organisée dans le cadre bucolique du Moulin d’Eschviller à Volmunster. Les mets seront préparés avec les produits  du terroir du Bitcherland. Une marche incontournable sur un nouveau circuit. L’intersociété de Volmunster, présidée par Christian Seibert, s’engage à nouveau à respecter le concept Mangeons Mosellan. Ces produits du terroir sont mis en valeur et servis avec des senteurs exceptionnelles. Les différents plats valorisent le goût de chaque produit que chacun pourra déguster au cours de notre   marche gourmande.  Les participants auront le bonheur de découvrir les merveilleux paysages et les mets délicieux aux cinq haltes gastronomiques dans un cadre convivial.   Les guides feront les commentaires du patrimoine local au fil des sentiers empruntés. Le départ et l’arrivée est au grenier du Moulin d’Eschviller   La participation est de 29 € pour les adultes et de 17 € pour les enfants de moins de 12 ans. Les places sont limitées. Renseignements sur www.marchegourmande.sitew.com et inscriptions avant le 15 mai à la mairie de Volmunster 03 87 96 72 18 ou mairie.volmunster@wanadoo.fr 






jeudi 19 février 2015

Les brèves de Sarreguemines Confluence

Des arboriculteurs dynamiques

Lors de l’assemblée générale des arboriculteurs de Rouhling, le président Laszlo Dora a rappelé qu’en 2013, l’association a organisé des formations arboricoles au verger communal et a modernisé la fabrication du jus de pommes. Les élèves de Rouhling et de Spicheren se sont beaucoup intéressés aux activités proposées par les arboriculteurs.  En 2015, l’association propose sept séances d’activités aux enfants dans le cadre de l’accueil complémentaire dans le cadre des rythmes  scolaires. Une formation de taille est programmée le 21 février. Des diplôme d’honneur ont été remis à quatre membres  pour leur implication au sein de l’association: Richard Fischer, Jean-Marie Ogos, Dominique Schwartz et Roland Leitner.

Semaine multimédia

Onze jeunes de 11 à 16 ans de Rouhling et des environs  ont participé à la découverte du logiciel RPG Maker.  Ils ont réussi à créer un jeu de rôle téléchargeable sur http:rsm-creation.jimdo.com.  Par ailleurs, ils  ont aussi  consacré une partie de l’emploi du temps aux jeux coopératifs, au retrogaming et au trollball. Pendant un après-midi, ils se sont retrouvés à la médiathèque de Sarreguemines  pour s’initier au jeu Warhammer 40 000 et aux jeux vidéo.

Vente à la friperie

La Friperie de Sarreguemines  organise  une vente de printemps  au Centre Saint-Nicolas à Sarreguemines du mercredi 11 mars au samedi 14 mars 2015 de 14 h à 18 h. Ouverture non stop dès 10 h le vendredi. Les bénévoles de l’association proposent à la vente à des prix symboliques des vêtements hommes, femmes et enfants, des chaussures, rideaux, couvre-lits, articles ménagers, disques, livres, jouets et divers articles de brocante. L’association soutient des actions humanitaires de développement, de recherche médicale et d’éducation depuis 1985 en France comme dans le Tiers-monde.

Dynamisme de Sotram

L’entreprise de transport SOTRAM, anciennement Jost et Meyer, vient d’agrandir et de rénover ses ateliers et ses bureaux à Sarreguemines. L’entreprise qui assure  le transport des élèves, des transports régulier pour la SNCF et le tourisme a un chiffre d’affaires annuel de 13 M€. Elle compte 160 salariés, dont 140 chauffeurs. Le groupe compte quatre entreprises, dont l’une est basée en Allemagne, Sotram, Mathieu, et l’agence inter-tours affiliée à Thomas-Cook. La branche tourisme représente 35 %.

Hôpital «en tension»

Sans connaître la véritable raison, le nombre de malades a afflué plus que d’habitude à l’hôpital Pax de Sarreguemines à tel point que des lits supplémentaires ont dû être installés à l’hôpital annexe Saint-Joseph de Bitche. Les salles étaient bondées et les patients ont dû attendre sur des brancards.  L’agence régionale de santé a été informée afin qu’elle prenne les mesures nécessaires dans les hôpitaux de la région. Le plan «hôpital en tension» est mis en place jusqu’à la reprise normale des activités.

Nouvelle bibliothèque

La municipalité de Loupershouse installe une nouvelle bibliothèque  dans deux salles inoccupées. Une salle est prévue pour la lecture et l’autre pour le prêt des livres et la formation informatique. La bibliothèque de Grosbliederstroff a donné plusieurs cartons de livres qu’e elle a en double. D’autres seront régulièrement acquis par la commune. Elle ouvrira probablement en 2015 et sera gérée par des bénévoles.

Destin magique

Un des plus grands magiciens de France habite Ippling, c’est Alphonse Rebmann.  A 14 ans, il apprend le métier en électroménager. Il apprend de lui-même des tours de magie. Il donne des spectacles  le week-end, mais à 22 ans, il se lance à fond dans le métier. Il a présenté ses spectacles dans le monde entier. Sur ses trente ans de carrière, il a passé 20 ans sur les routes. Entre les tournées, il habite avec son épouse et sa fille à Ippling. Le dimanche 22 mars à 15 h à l'espace Jeux et loisirs de Grosbliederstroff, il présentera  avec son épouse et sa fille un spectacle où il emmènera les spectateurs  dans le monde de la magie et de l’illusion.

 J.A.S.

















mercredi 18 février 2015

Au fil de la Schwalb

Le coin du pêcheur

L'Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques (AAPPMA) de Volmunster, présidée par Jeannot Enaux, tiendra son assemblée générale le samedi 21 février à 14 h au café du centre "chez Tania" à Volmunster. A l'issue de la réunion, on pourra acquérir les cartes de pêche pour la saison 2015.

Jeux de société

En raison du centre aéré qui est organisé cette semaine au Colimaçon, il n'y aura pas de jeux de société le vendredi 20 février au Colimaçon. Ils reprendront le vendredi 27 février à 14 h.

Carnaval des enfants

Le dimanche 1 er mars à 14 h à la salle  Émile Gentil, l'association des parents d'élèves de l’école maternelle “Le petit prince” organise le traditionnel bal costumé des enfants. Entrée gratuite pour tous, animation avec des clowns.

Concert de la Saint-Patrick  


Le samedi 14 mars 2015 à 20 h 30, la communauté de communes du Pays de Bitche et l’association Cassin organisent à la salle Émile Gentil de Volmunster le concert St Patrick avec Groupe sans Gain et Le Bagad de la Mirabelle. Tarif : plein : 10 euros, réduit : 8 euros, gratuit pour les moins de 14 ans Lieu : salle Emile Gentil, 57720 Volmunster Contact : Espace Cassin, 57230 Bitche 
Tél : 03 87 96 12 54 Email : espace.cassin@wanadoo.fr Site web : http://assoc-cassin-bitche.overblog.com

Nouveaux horaires de l’ouverture de la mairie

Vu de la nécessité de réorganiser le service administratif de la mairie, il est décidé de fixer les nouveaux horaires d’ouverture au public de la mairie :
Les lundi et vendredi  de 9 h à 11 h 30 et de 16 h à 17 h 30, et le mercredi de 9 h à 11 h 30.