lundi 29 février 2016

Les bienfaits des produits laitiers


Le Programme National Nutrition Santé recommande de
 consommer 3 produits laitiers par jour, et de miser sur leur 
variété pour équilibrer nos apports en calcium, matières 
grasses et sel. On considère qu’un pot de yaourt
correspond à un produit laitier.
DR
Les produits laitiers s’imposent comme la meilleure source de calcium  de notre alimentation. Leur calcium est particulièrement bien absorbé et assimilé par l’organisme. Cette biodisponibilité est renforcée par la présence de protéines   et de phosphore.
Le calcium est nécessaire à la minéralisation des os et des dents tout au long de la vie. Il intervient également dans de nombreux processus vitaux : contraction musculaire, coagulation sanguine, pression artérielle, transmission de l’influx nerveux, fonctions hormonales, activité enzymatique, renouvellement cellulaire.
Les produits laitiers représentent aussi une excellente source de phosphore, essentiel lui aussi à la minéralisation des os et des dents, ainsi qu’à la régénérescence des tissus.
Ils offrent aussi un apport en protéines de qualité, dont la valeur biologique est comparable à celle des protéines de la viande.
 La vitamine B12 est indispensable à l’organisme. Elle intervient dans la croissance, la division cellulaire, l'équilibre du système nerveux, la synthèse des protéines, la formation des globules rouges, le métabolisme des glucides et des lipides…Les viandes et les poissons constituant la première source de vitamine B12, les végétariens sont particulièrement exposés au risque de déficience. La consommation régulière de produits laitiers offrant de bonnes teneurs en vitamine B12 permet d’assurer une meilleure couverture des besoins de l’organisme.
Ainsi, les produits laitiers participent à la prévention de l’ostéoporose   des maladies cardiovasculaires1, du cancer du colon  et de l’obésité .En effet, les produits laitiers semblent jouent un rôle dans la gestion du surpoids et dans l’apparition du syndrome  métabolique.Des études épidémiologiques4 indiquent que la consommation de 3 produits laitiers par jour est associée à une diminution de l’incidence du syndrome  métabolique de l’ordre de 30 %.
De plus, les bactéries lactiques (ou ferments lactiques) auraient des effets bénéfiques sur la santé intestinale. Elles favoriseraient de plus la digestion du lactose5. Plusieurs études suggèrent que les individus souffrant d’intolérance au lactose tolèreraient mieux le yaourt que le lait6.
Article publié au Figaro  
[1] Elwood PC, Strain JJ, et al. Milk consumption, stroke, and heart attack risk: evidence from the Caerphilly cohort of older men. J Epidemiol Comm Health, 2005
[2] Norat T , Riboli E. Dairy products and colorectal cancer. A review of possible mechanisms and epidemiological evidence. Eur J Clin Nutr, 2003, 57, 1-17.
[3] Zemel, MB, Miller, SL. Dietary calcium and dairy modulation of adiposity and obesity risk. Nutr Rev, 2004, 62, 125-131
[4] Fumeron F. Dairy consumption and the incidence of hyperglycemia and the metabolic syndrome: results from a french prospective study, Data from the Epidemiological Study on the Insulin Resistance Syndrome (DESIR). Diabetes Care. 2011 Apr;34(4):813-7.
[5] de Vrese M, Stefelmann A, et alProbiotics-compensation for lactase insufficiencyAm J Clin Nutr, 2001, 73, 421S-429S.

[6] Hove H, Norgaard H, Mortensen PB. Lactic acid bacteria and the human gastrointestinal tractEur J Clin Nutr, 1999, 53, 339-350

samedi 27 février 2016

Histoire de la gémination de l'école de Volmunster

L’école de Volmunster a été réouverte le 16 janvier 1946 par André Schutz et à la demande du maire les religieuses de Saint-Bassel sont revenues le 4 octobre 1947  C’est  Soeur Concilia  qui a occupé le poste congréganiste. C’est ainsi qu’il y a eu au début deux écoles à  classe unique: celle des   garçons et celle des filles. Alors que partout ailleurs les écoles des villages sont mixtes.  
A Weiskirch et à Eschviller fonctionnent   deux écoles  mixtes alors qu’ à Volmunster c’était le statu quo d’avant guerre.
Quand Joseph Sprunck a été nommé à l’école de garçons de Volmunster,le 1 er mars  1963, il a proposé aussitôt à Soeur Concilia de géminer. Elle fut de suite d’accord, car n’avoir deux cours à la place de quatre, c’est plus profitable pour les enfants.

Gémination autorisée par l’évêque

L’abbé Henri Auer n’était pas d’accord pour géminer.  Le 1er mai, 1964, Joseph Sprunck rencontre l’évêque de Metz, Mgr Paul Joseph Schmitt et il lui expose  la situation. Très vite l’évêque a reconnu que pédagogiquement, il valait mieux géminer. il a donné sur le champ son accord pour  les deux écoles de Volmunster. Il en  a informé le curé.   «Puisqu’il en ainsi   je ne m’y oppose plus. »
C’est ainsi que le 1er octobre 1965, l’école de Volmunster est devenue mixte. L’école de filles a accueilli le CP et le CE, l’école de garçons, le CM et le Fin d’études. Cette gémination  s’est très bien passée.

Collection privée
Quatre élèves figurant sur la photo de la classe du CM-FE 1965/1966 sont décédés: Jean-Claude Ober, Jean-Luc Schutz, Joseph Kirsch et Christiane Stauder.

Explosion d’un engin de guerre

Durant cette année scolaire, un événement regrettable s’est produit.

Le  jeudi 21 avril 1966 , plusieurs   garçons  sont allés en bande au Moulin d’Eschviller . Ils y trouvent des engins de guerre. Lors de la manipulation,  un engin a  explosé et a blessé mortellement Jean-Claude Ober, en manipulant un engin de guerre va être blessé mortellement Jean-Claude Ober. Jean-Marie Keller, Patrice Muller, Aloyse Weber et Antoine Kirsch seront blessés et hospitalisés à l’hôpital de Saint-Avold.
J.A.S.

Opérette "Geneviève de Brabant" à Sarreguemines


vendredi 26 février 2016

Le moulin d’Eschviller fait son cirque à Pâques!




Tous les ans, le site du moulin d’Eschviller ouvre sa saison par une animation autour de la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques. Après une édition 2015 marquée par le thème de la fête foraine, cette année place au cirque le lundi  de Pâques 28 mars à partir de 14 h. ! Avec la collaboration de la compagnie "C'es T pAs nOus?!» de Sarreguemines, les techniques du cirque n’auront plus de secret pour les enfants. Tout au long de l’après-midi une initiation à diverses technique de la piste aux étoiles leur sera proposée. Une touche de magie s’il vous plaît, Fritz Rémi sculpteur de ballon et magicien adepte close up, viendra également illuminer les yeux des enfants. 



Quant au lapin de Pâques, en plus de sa précieuse cargaison d’œufs en chocolat, portera-t-il un nez rouge cette année ?

A partir de 14h00.
Tarif unique 4.00€ / personne ; -6 ans gratuit.


Contact : 03 87 96 76 40

jeudi 25 février 2016

Nouveaux justificatifs de domicile


Très intéressante randonnée transfrontalière


Photo J.A.S.


Par un temps pluvieux et venteux, près d’une dizaine de marcheurs ont participé à la randonnée de découverte transfrontalière. Parti  de la Place de l’église d’Ormervsiller, le groupe sous la conduite de Joseph Sprunck,  a découvert  la forêt d’Altheim (Sarre) avec ses   arbres  remarquables  et ses nombreux tumuli celtes. Il n’a pas manqué de rappeler que Altheim faisait partie de la Lorraine jusqu’en 1781. A Brenschelbach, ils ont été en admiration devant la  fameuse  maison aux têtes. En longeant la frontière avec ses nombreuses bornes, ils ont fait une halte  à la borne des Suédois, plantée en 1597. A côté d’elle une borne plus récente.   Elle  rappelle aux passants  l’invasion des Suédois en Lorraine. en 1635 qui ont brûlé les villages et massacré de nombreux habitants. 
Joseph Antoine Sprunck





Arrivée de la TNT HD sur le réseau


mercredi 24 février 2016

Week-end « nature » du 27 et 28 février


L’association le « Rougegorge » (de Hoste) en partenariat avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et la municipalité de Loupershouse vous proposent un « week-end nature » à la salle polyvalente de Loupershouse le samedi 27 et dimanche 28 février 2016.


Le thème de ce week-end sera « la découverte de la nature au pas de votre porte ».
Des photographes naturalistes vous proposeront une exposition photos sur la biodiversité locale. Lors de ces deux journées des diaporamas et films seront présentés pour agrémenter la visite de l’exposition.
Un vote ouvert au public définira votre photo « coup de cœur », la photo gagnante sera exposée sur la page Facebook du groupe local et l’auteur du bulletin qui sera tiré au sort se verra remettre une photo offerte par un des exposants.
Le groupe de la LPO locale tiendra un stand pour vous informer des actions menées, ou à mener, pour venir en aide à la faune locale et notamment aux oiseaux de nos villages. Sur ce stand vous retrouverez des livres, cd, dvd, objets utiles mais aussi artistiques et décoratifs sur la nature en Lorraine.
Des nichoirs divers vous seront présentés et des conseils vous seront donnés pour leur confection et leur mise en place.
Un peintre vous présentera également quelques tableaux des oiseaux de notre région et la LPO Moselle mettra à votre disposition son exposition sur les rapaces.
Horaires de la manifestation : Samedi 27 février à partir de 14h Dimanche 28 février à partir de 10h jusqu’à 17h (une petite restauration vous sera proposée sur place)
L’événement majeur de ce week-end sera une conférence-projection
“Le chat sauvage, les yeux dans les yeux” présentée par Fabrice CAHEZ, auteur d’une dizaine d’ouvrages de photo animalière. RDV samedi 27 février à 20h.
Plus connu sous le nom de chat sauvage, le chat forestier est un des plus mystérieux mammifères d’Europe. C’est un animal discret et timide, particulièrement difficile à observer, sauf lorsqu’il sort de la forêt au grand jour pour chasser les campagnols dans les prairies.
Fabrice CAHEZ, suit depuis de nombreuses années la piste secrète de cet énigmatique « tigre des bois ». A force de patience et de persévérance il a réussi à capturer par l’image de nombreux instants de sa vie, mais le mystère reste entier pour beaucoup d’autres... Sur un ton très personnel, où alternent humour et poésie, il vous invite à découvrir une projection inédite, aux ambiances intimistes cueillies au fil des saisons et à vous laisser envoûter à votre tour par les prunelles d’émeraude du petit fauve...
Technique : Montage de 330 images numériques accompagnées en direct d’un commentaire original, poétique et teinté d’humour
Durée de la Projection : 35 à 40 minutes
Présentation et discussion : 20 minutes ou plus selon intérêt et public
Un pot d’honneur sera offert par la municipalité de Loupershouse à l’issue de cette Conférence. 





Voyage en classe musicale à La Hoube de l'école d''Ormersviller-Epping-Urbach



Chants et danses pour les enfants 

Depuis lundi les 64 enfants du CP au CM2 du regroupement scolaire d'Ormersviller-Epping participent à un séjour de classe musicale à La Hoube près de Dabo. Une première pour les plus jeunes en classes de CP, partir une semaine sans papa ni maman… 



A l'initiative des enseignantes Véronique Meyer, Peggy Lang et Cathy Philippe cette expérience musicale est renouvelée tous les deux ans avec les enfants du regroupement. Chants, chorale, danses, découverte des instruments, mais aussi ballades, jeux de neige et quelques heures de cours scolaires sont au programme de cette semaine de découverte. Retour prévu ce samedi… 


Photos  L. Schattner
Nous souhaitons un bon séjour à nos écoliers !
Laetitia Schattner

Les brèves de Sarreguemines Confluiences

Sarreguemines

Concert solidaire

Le samedi 27 février à 20 h au Casino des faïences de Sarreguemines, le Rotary Club, organise un concert, Les maux d’amour, pour financer un forage au Togo. C’est l’association La Perche, amitiés France-Togo qui est chargée de faire creuser ce forage. Quatre artistes interviendront en chant, musique et récit: Victoria Jung, soprano, Louis Rouillier, baryton, Lucie Sansen, pianiste et Jean-Nicolas Jung comédien.

250 ème anniversaire

C’est le 23 février 1766, que la Lorraine a été rattachée à la France, après la mort de Stanislas Leszczynski, duc de Lorraine. En souvenir de cete événement que le dimanche 13 mars à 16 h en l’église protestante de Sarreguemines, les artistes de la troupe des Danseurs du Roy, en costumes d’époque, proposeront un récit agrémenté de danses et de musique. L’entrée est gratuite avec plateau à la sortie.

Diebling

Etoffer l’harmonie municipale

Le problème de  toutes les associations, c’est de recruter de nouveaux adhérents afin de rajeunir et veiller à sa pérennité. Il en est ainsi à l’harmonie municipale de DieblIng où le président Eric Franck veille au rajeunissement du groupe. Actuellement sept jeunes musiciens et quatre élèves ont intégré l’effectif. En 2015, l’harmonie sera à nouveau souvent sollicitée pour diverse manifestations.
Contact: 03 87 84 29 60.

Sarralbe

1 300 €

150 personnes ont participé à  la soirée bol de  riz, organisé   par le secours catholique, à la salle socioculturelle de Sarralbe.  Alors que les confirmands ont confectionné des gâteaux, les mères de famille ont  offert des pains de jeûne. Ce repas frugal a permis à beaucoup de faire connaissance et de sa rapprocher tout en étant solidaire. Le bénéfice de cette opération est de 1 300 € qui serviront  aux secours d’urgence  pour les familles défavorisées.

Redynamiser le commerce

Le nouveau président de l’association des commerçants de Sarralbe Claude Wagner veut redynamiser le commerce local. Pour lui,  la communication est très importante pour redynamiser le commerce. Tout d’abord, il faut autour de thèmes fédérateurs créer un logo qui pourrait être un lien commercial, vu que les commerces sont répartis dans trois rues. De plus il faut créer une communication efficace: se faire connaître, faire savoir et relier les magasins par le biais de prospectus publicitaires établis en commun et le site internet: «Les vitrines de Sarralbe» Par ailleurs ,il faut également organiser trois à quatre actions communes par année. 

Val-de-Guéblange

Travaux à l’église et la mairie

La municipalité du Val-de-Guéblange envisage des travaux de couverture et de déshumidification de l’église Saint-Pierre avant la remise des peintures intérieures. Ces travaux sont évalués à 110 556 €. Il en est de même pour le toit de la mairie où les infiltrations nécessitent également la réfection de la couverture évaluée à 17 380 €.

Folpersviller

Usine verte

Le Sydeme  vient de mettre en service  la nouvelle usine de méthanisation des déchets verts à Folpersviller. Elle pourra valoriser 40 tonnes déchets verts par jour. Dès que le GrDF donnera l’autorisation, le méthane sera injecté dans le réseau. Le syndicat espère en retirer 700 000 € par an. Pour le président Serge Stark, à terme, l’objectif est de diminuer le coût des traitements des déchets et ainsi de faire baisser la redevance du consommateur. Cette usine Méthavos est revenu à 3 M€ au Sydeme, subventionnée à hauteur de 50 %.

Kirviller

Atelier de diététique

Le foyer Jovial de Kirviller, présidé par Arlette Reb, compte créer un atelier diététique nutritionnelle. Elle s’apparente à un moyen d’agir sur sa santé et sa forme via l’alimentation. L'alimentation est la première des médecines. Bien manger est  la clé pour préserver son corps et éviter de nombreuses maladies. Depuis l'antiquité, on sait                                                                                          que ce que l'on mange est directement lié à notre santé. Aujourd'hui de nombreuses études ont confirmé les vertus d'une alimentation variée et équilibrée. Il est essentiel de bien manger non seulement pour garder la forme, mais aussi pour préserver son corps sur le long terme.
J.A.S.




Concert au Nec de Woippy

NOEL DE JOIE organise un concert en hommage à Daniel BALAVOINE :

VENDREDI 8 AVRIL 2016 à 20h30 au NEC à MARLY 57

Interprété par Anton ROMAN et son orchestre.

Entrée : 15 euros

N’hésitez pas à faire passer l’info et ne tardez pas à vous inscrire à cette merveilleuse soirée !

Association NOEL DE JOIE  3 avenue des Deux Fontaines 57140 WOIPPY
Nathalie        03 87 34 17 18
Corinne         06 75 79 36 30

Les bénéfices nous permettront d’aider de jeunes lorrains en difficulté.

mardi 23 février 2016

Les brèves du Bitcherland

Zweibrücken

Abriter les migrants

Actuellement sur le parking de l’aéroport de Zweibrücken, on monte actuellement des maisons préfabriquées. Elles devraient accueillir  cinq cents migrants. Dans l’ancien hôtel Europa actuellement  logent quatre cents migrants. Toutes ces actions sont menées par le Land de Rhénanie-Palatinat.

Schorbach

L’homme nommé Jésus

L’Association du Klein Theater de Auersmacher (Sarre) , présidé par Josef Lang présentera le spectacle l’Homme nommé Jésus à la salle Jean Kriegel de Schorbach avec la participation de 80 comédiens. Les dialogues sont de Josef Lang. La passion du Christ est jouée tous les cinq ans par cette troupe depuis 1935, et a toujours le même succès.  Les représentations durant 2 h 15 sont prévues les samedis 27 février et 19 mars à 19 h, les dimanches 6 et 20 mars à 16 h.Prix 15 € et 10 €. Réservations au 03 8796 29 29 et 03 87 96 47 91.

Rohrbach-lès-Bitche

Bâtiment relais

La communauté des communes de Rohrbach-lès-Bitche envisage la construction d’un bâtiment relais de 1000 m2, dont le devis s’élève à 1,82 M€. Il comprendra un atelier et une partie en bureaux. Une entreprise serait intéressée pour s’y implanter.

Loutzviller 

Repas paroissial

Le conseil de fabrique de Loutzviller, présidé par André Henner, organise le dimanche 6 mars à midi un repas paroissial à la salle communale. Le bénéfice servira à réparer le clocher de l’église du fait du désengagement des autorités. Réservations jusqu'au 29 février au 03 87 96 57 16. 

Goetzenbruck

Mains vertes récompensées

Le jury composé d’habitants de Soucht a jugé les maisons  de Goetzenbruck en 2015 pour en désigner les gagnants du concours. Les trois premiers lauréats  ont reçu un chèque cadeau pour l’achat de fleurs: 1er : Virginie Dijanek, 2ème : Sylvie Weiss 3 ème : Jean-Louis Kuhner.  Pour le maire Joël Romang, l’importance d’un village fleuri est non seulement pour le plaisir des yeux des habitants, mais également pour les personnes en visite, promeneurs ou touristes.  

Meisenthal

Tragédie antique

Dans les locaux d’Artopie à Meisenthal, la troupe du Lothringer Platt Theater prépare une pièce en platt «D’Bacchante». C’est une oeuvre classique d’Euripide, une tragédie créée en 405 av JC. Elle évoque les femmes  qui rendaient un culte Dionysos, le dieu de la vigne. Dans cette pièce Dionysos revient à Thèbes, sa patrie où il entre en conflit avec son cousin le roi. C’est une vraie saga familiale qui a très souvent inspiré les metteurs en scène. Elle sera jouée au casino de Sarreguemines dans le cadre du festival Mir redde Platt

J.A.S.



      




lundi 22 février 2016

Installation de deux défibrillateurs


 
Un réflexe qui peut sauver une vie

La commune d'Ormersviller vient de procéder à  l’installation de deux défibrillateurs dans le village. L'un situé sur 



le mur extérieur de la salle Joseph de Bexon et l'autre sur la façade de la salle des fêtes rue du stade. 


Ce matériel de première urgence, simple d’utilisation, est accessible à tous. 
"Nous avons décidé de les mettre à deux endroits stratégiques du village. L'un à la salle des fêtes près du stade de foot, lieu de manifestations sportives et associatives. L'autre au centre du village près des écoles et des logements communaux seniors" précise Marcel Vogel, maire d'Ormersviller. 
La commune a investi environ 4 000€ avec un soutien financier de la fondation CNP Assurance. 
Ces défibrillateurs automatisés externes sont entièrement équipés et chauffés pour résister aux intempéries. Ils sont conçus spécialement pour une utilisation facile par un intervenant qui serait la première personne se trouvant sur les lieux d'une urgence médicale.


Photos de Laetitia Schattner
Cet intervenant a juste besoin de suivre des ordres simples donnés, et pour le défibrillateur, d'appuyer sur le bouton choc si l'appareil lui demande de le pousser. 
Une démonstration et une initiation pratique en collaboration avec Cardia Pulse ouvertes à tous les villageois se déroulera à la salle socioculturelle ce samedi 27 février à 16 h 30. 
 
                                                                  Laetitia Schattner

Engouement de Julien Radosévic, 16 ans, pour la génétique des bovins

Les éleveurs de vaches laitières prêtent un grand intérêt à la fertilité de leurs bêtes, à leur facilité à se reproduire, à la santé de leurs mamelles et  à leur longévité. Pour s’assurer d’une descendance en très bonne santé et donc rentable, les éleveurs ont pour habitude de repérer les bons taureaux en fonction du potentiel de leurs filles. 
Julien Radosévic, 16 ans, élève du Lycée agricole de Château-Salins a   une véritable passion dans la génétique des bovins. C’est pourquoi, il aime participer à des concours de présentation d’animaux. Toujours épaulé par son frère David, il prépare  actuellement deux génisses pour le concours international de Libramont (Belgique): la nuit de Holstein qui débute à 20 h le 19 mars 2016. C’est un des plus grands concours d’Europe où il présentera deux de ses génisses aux caractéristiques exceptionnelles Rado-Joeg âgée d’un an et Rado-Labich, six mois.



"C'est le deuxième concours auquel je participe avec Rado-.Joeg. Au concours Agrimax en octobre 2015 à Metz, elle a obtenu le deuxième prix."

Respecter les règles du clippage


Pour présenter ces bovins, il faut respecter des règles du clippage: le lavage, le brossage, la tonte, la finition et la conduite. Présenter des animaux à un concours est un art. Pour se  perfectionner dans le clippage  il a  suivi un stage à l’école des jeunes éleveurs de Moselle. Le clippage,  qui est la préparation visant mettre en valeur les qualités d’une vache ou d’une génisse lors d’un concours est une discipline exigeante qui amène le jeune éleveur au goût de la perfection. C’est pourquoi il a  suivi un stage de clippage à l’école des jeunes éleveurs de Moselle.  

Sélection de deux génisses

Julien passe des heures à s’occuper de ses deux génisses qu’il a repérées dans l’étable de son père Noël, du GAEC du Bitcherberg à Weiskirch. Ainsi il a repéré parmi la centaine de génisses, deux aux caractéristiques exceptionnelles Rado-Joeg âgée d’un an 


Photos Joseph Antoine Sprunck
et Rado-Labich, six mois. Toujours épaulé par son frère David il prépare ces deux génisses pour le concours international. Pour pouvoir bien la soigner et lui donner une nourriture appropriée, Julien vient d’isoler ses deux génisses dans l’étable inusité  d’un ami agriculteur retraité.


Joseph Antoine Sprunck




samedi 20 février 2016

Quatre jeunes carnavaliers en 1986

 Photo J.A.S.
En 1986, à carnaval, le samedi, c'était le bal masqué des grands et le dimanche après-midi celui des petits. Les quatre copains de Volmunster tous âgés de neuf ans, ont bien grandi depuis. Ils sont facilement reconnaissables.
J.A.S.

Le rôle important de la virgule


jeudi 18 février 2016

Les brèves de Sarreguemines Confluences


Rémering-lès-Puttelange

Nouveau local

L’Association de Loisir de l’Étang des Marais de Rémering-lès-Puttelange, présidée par Christophe Kremer, a mis un local à disposition de l’Association de pêche de l’étang du Marais, présidée par Hubert Gunther. Il ne reste aux pêcheurs que la réalisation de l’aménagement intérieur et de l’adapter  spécifiquement à leur matériel.

Sarralbe

Nouveau président

Lors de l’assemblée générale de la section cyclotouriste de l’amicale Ineos de Sarralbe, Daniel Folmar a été élu président. Il succède à Éric Kratz qui a démissionné après deux années de présidence, mais reste au comité. Le nouveau président veut rester dans la continuité des activités. Il propose en 2016 un séjour en Italie, la traversée des Alpes ou une étape du Tour de France et un rassemblement de filles pour rouler à Strasbourg.

Sarreguemines

Steeltech ferme

Créée en 1957, Steeltech est placée en redressement judiciaire le 3 décembre 2014. Aucun repreneur  n’ayant fait une offre,  110 salariés seront licenciés, 46 à Creutzwald et 64 à Sarreguemines. Sur le site de Creutzwald, l’entreprise   était spécialisée dans les vérins hydrauliques et à Sarreguemines dans la conception de convoyeurs, l’usinage mécanique et la construction mécano-soudée.

Départ à la mairie

Jean-Marc Flauder, entre à la mairie de Sarreguemines, en tant qu’agent de bureau et y passera toute sa carrière tout en gravissant tous les échelons de la filière administrative et terminera comme directeur général des services. Lors de son départ à la retraite, après 36 ans de service le député-maire Céleste Lett a rappelé que Jean-marc Flauder a été soucieux d’informer l’élu, de le servir, en toute transparence, mais aussi de le conseiller, voire le protéger, il a été le fonctionnaire modèle. André Wilmouth lui succède à partir du 10 mars 2016.

Sarralbe

Premier prix

Valentin Nafziger, originaire de Sarralbe et élève du lycée Henri-Nominé de Sarreguemines a remporté le premier prix d’un concours de photos sur le thème de la lumière, organisée par l’Education Nationale dans le cadre de la Fête de la science. C’est dans une salle de Thionville que toutes les photos du concours départemental ont été exposées. En remportant le premier prix, un chèque de 100 € lui été remis.

Arbitre méritant

A l’occasion de la journée mondiale du bénévolat, le comité Moselle vient de   récompenser Théo Meyer pour son engagement au sein de son club de handball en tant qu’arbitre bénévole. Il est reconnu pour pour son sérieux et sa perspicacité, c’est pourquoi, il a été retenu pour arbitrer les finales départementales. Félicitations. 

Nousseviller-Saint-Nabor

Nouveau président

Daniel Conrad passe le témoin à Jérôme Wagner pour la présidence du conseil de fabrique de la paroisse de Nousseviller-Saint-Nabor. Pascal Wagner a été coopté pour devenir membre du conseil.

Rouhling

Nouveau lotissement

La municipalité de Rouhling envisage de créer un nouveau lotissement de treize parcelles à bâtir dans le prolongement de la rue Pierre-de-Coubertin. 

Hilsprich

Après les affaissements  

Fissurée depuis les affaissements du sol, la maison et la menuiserie Cutin de Hilsprich, construite après la dernière guerre, vient d’être rasée par une pelle mécanique sous les yeux du propriétaire Gabriel Cutin. Il a quitté sa maison en 2010 pour aller habiter à Barst, car elle se lazardait tous les jours un peu plus depuis 2007. Trois autres maisons du village vont subir le même sort.

J.A.S








Qualité des fruits en magasin



Photo DR
Lorsque vous achetez des fruits, vous avez sûrement remarqué les étiquettes dessus sans les comprendre.
- Si l'étiquette comporte quatre chiffres commençant par 3 ou 4 chiffres, cela signifie que le fruit a été cultivé en culture intensive, à savoir avec des engrais chimiques.
- Si le produit dispose de 5 chiffres, commençant avec le numéro 9, cela signifie que le produit a été cultivé de façon traditionnelle, sans pesticides et  sans fumier. Ceci est le meilleur produit. 
- Si le produit dispose de 5 chiffres, dont le premier numéro est de 8, le produit a été génétiquement modifiée, vous devez donc l’éviter d'après certains spécialistes.
Par conséquent, soyez extrêmement prudent lorsque vous achetez vos produits la prochaine fois que vous ferez des courses !



Dépôts d’ordures sauvages



Un randonneur constate qu’il rencontre de plus en plus de décharges sauvages depuis la suppression du ramassage des objets encombrants.  
Ces dépôts sauvages dégradent la qualité des paysages, peuvent polluer les sols, l’air et les eaux des rivières, altérer la qualité des nappes phréatiques et appauvrir la faune et la flore locales.




Les annonces des Sts Pirmin et J-M Vianney



Assemblée générale des pêcheurs de Volmunster



L'assemblée générale de l'Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques   AAPPMA) de Volmunster se tiendra le samedi 27 février 2016 à 16 h à l'Auberge du Parc à Epping. A l’issue de la réunion, les pêcheurs qui ne prennent pas les cartes de pêche par internet, pourront  les acheter sur place.
" Suite à la fermeture momentanée de notre siège à Volmunster, vous pouvez également acquérir votre carte de pêche en contactant le président  au 03.87.96.57.76 ou 06.70.81.75.84 ou  le trésorier Daniel Raud   au 06.08.60.00.26 pour le secteur de  Bitche.  La  pêche ouvrira le samedi 12 mars et que la carte complète de pêche pour les adultes revient à 100 €." rappelle le président Jean Enaux