mercredi 30 novembre 2016

Les brèves des Sarreguemines Confluences

Diebling-Tenteling

Marché solidaire

PHOTO DR
L’Association Farandole Relais Coeur organise  deux marchés de Noël à l’issue des messes anticipées le samedi 3 décembre à Diebling et le samedi 17 décembre à  Tenteling avec vente de produits artisanaux  d’Afrique, des produits du terroir, des sujets décoratifs... Les fonds recueillis serviront à financer la construction d’une maison d’accueil permettant à des  jeunes de poursuivre leurs études au Sénégal.


Guébenhouse

Honorés

L’Association des arboriculteurs de Guébenhouse vient d’honorer deux membres.  Le diplôme d’honneur Pomme d’argent et la médaille d’honneur viennent de récompenser  Joseph Peiffer et Jean-Claude Fournier. Nos félicitations.

Sarreguemines

Meilleur cuisinier

Jean-Philippe Porté, 22 ans, de l’Esat (Etablissement et service d’aide par le travail) La Ruche de Sarreguemines  a participé au concours culinaire national et s’est classé quatrième. Jean-Philippe est cuisinier depuis 2 ans et demi à l’Esat. Il est suivi par Guillaume Fierling, responsable des cuisines de l’Esat. Il faut rappeler  que l’Esat compte 159 travailleurs, dont vingt à l’antenne de Goetzenbruck. 17 travaillent à la cuisine et préparent tous les jours entre 150 et 200 repas. Le restaurant est ouvert à toute personne extérieure à la Ruche entre 11 h 30 et 13 h30.

Patinoire

Une patinoire vient d’être installée sur la Place de la République à Sarreguemines. Elle est ouverte tous les jours de 11 h à 18 h 30 du 1er décembre au 15 janvier 2017. Entièrement sécurisée, elle peut accueillir de nombreux   patineurs dans cet espace insolite Tarif: 3 € les 30 mn; 5 € l’heure de location de patins comprise. Renseignements Tél 03 87 98 93 58.

Deux nouvelles portes

A l’écluse 28 à Sarreguemines, les deux portes en amont, fabriquées par la Société Snem de Seingbouse ont été remplacées par l’entreprise Grébil de Goetzenbruck.  Tous ces travaux sont réalisés à la demande  de Voies navigables de France.

Rouhling

Nouvelle croix

Les bénévoles du conseil de fabrique  viennent de restaurer la croix centrale du cimetière, érigée  en 1939. La menuiserie Schreiber de Rouhling a souhaité contribuer à cette rénovation en fournissant une nouvelle croix. Le curé Eric Schneider l’a bénie en présence de nombreux paroissiens.

Rémelfing

Honorés

Lors de la fête de Sainte-Cécile, la fanfare Saint-Pierre a honoré deux musiciens. Le chef de musique  Dany Schwartz a remis  un diplôme à Luc Greiner pour cinq années passées à la fanfare et une médaille d’argent Jonathan Ascasibar pour dix ans.

Puttelange-aux-Lacs

Un auteur prolixe

Rémy Haas dédicacera le samedi 10 décembre à partir de 9 h à librairie  Chez Angèle les cinq livres qu’il vient d’écrire en peu de temps  sur le bonheur, la santé, l’amour, le bien-être et les personnalités du zodiaque. Il prévoit d’écrire un sixième Simplement heureux. Il est personnellement pour la pensée positive. Il s’appuie particulièrement sur les proverbes et les dictons émis par la sagesse populaire.

Nousseviller-Saint-Nabor

Nouveau président

Jérôme Wagner, nouveau président  du conseil de Fabrique de Nousseviller-Saint-Nabor a rendu hommage à son prédécesseur Daniel Conrad pour ses 18 ans  de présidence. Il n’a pas manqué de remercier également son épouse Clarisse très impliquée dans le vie paroissiale.


J.A.S.

Concert d'orgue de Norbert Petry


Photo DR

mardi 29 novembre 2016

Les scientifiques expliquent comment la randonnée change nos cerveaux

  Alors qu'il peut sembler évident qu'une bonne randonnée en forêt ou à la montagne puisse vous aider à purger votre esprit, votre corps et votre âme, la science vient de découvrir que la randonnée peut réellement changer votre cerveau !

Photo J.A.S.
  
Mis à part la sensation presque instantanée de calme et de sérénité qui accompagne l’activité extérieure, la randonnée dans la nature peut vous aider à arrêter de « gamberger ». Beaucoup d’entre nous se trouvent souvent consommés par des pensées négatives, qui nous emmènent hors de la jouissance de l’instant présent et nous conduisent vers l’anxiété et parfois même la dépression. 
Mais une étude   récente, publiée dans Proceedings, et réalisée par l’Académie nationale des sciences, a constaté que passer du temps dans la nature diminue ces pensées obsédantes et négatives de manière significative.
Pour mener cette étude, les chercheurs ont comparé la propension aux pensées négatives des participants qui ont marché à travers un milieu urbain ou naturel. Ils ont trouvé que ceux qui marchaient pendant 90 minutes dans un environnement naturel ont rapporté des niveaux inférieurs de pensées négatives et ils avaient également réduit l’activité neurale dans le cortex préfrontal subgenual, une région du cerveau liée à la maladie mentale. Ceux qui ont traversé l’environnement urbain, cependant, n’ont pas signalé une diminution de ces pensées négatives.
Les chercheurs ont noté que l’urbanisation accrue est étroitement corrélée avec l’augmentation des cas de dépression et d’autres maladies mentales. Prendre le temps de nous retirer régulièrement des milieux urbains et de passer plus de temps dans la nature peut grandement profiter à notre bien-être psychologique (et physique).


En savoir plus sur http://therapeutesmagazine.com/bienfaits-de-la-randonnee/#LDJyMdyy5k8Z31ce.99

440 élèves participent aux ateliers Bredle au Moulin d’Eschviller


Les ateliers pédagogiques proposés par les Amis du Moulin sont très prisés par les enseignants. Lundi après-midi, les  élèves des écoles d'Henriville  sont venus pour la quatrième fois.


 Les Amis du Moulin d’Eschviller ont  lancé en 2006 les ateliers “farine” à l’intention des élèves des écoles élémentaires et maternelles. Ces ateliers continuent à fonctionner, car ils ont beaucoup de succès. «Pour cette onzième édition, 440 élèves, issus des écoles  élémentaires ou maternelles  d’Achen, Henriville, Sarreguemines, Holving, Bitche, Rimling, Rosbruck, Siersthal et Volmunster y participent» nous rapporte Joseph Meyer, président des Amis du Moulin.

Travailler la pâte




Tous les 10 mn, les enfants changent de table pour faire les neuf différents gestes pour réaliser  les Bredle aux formes les plus diverses.

« La particularité de ces ateliers, c’est que les élèves  n’apprennent pas seulement à cuire les Bredle, mais les bénévoles des Amis du Moulin leur montrent toute l’évolution en partant des grains de blé broyés au moulin, à la confection de la pâte, puis à la cuisson. » nous rapporte une enseignante.  De plus  «  Tous les enfants qui sont passés par ces ateliers comprennent mieux d’où vient cette farine que maman achète au  supermarché et avec quelles denrées, elle fait la pâte. » nous explique Yolande Vogel, responsable pédagogique des ateliers. René Wahl et Daniel Pelrath, deux boulangers retraités participent activement à ces ateliers pédagogiques des Bredle. 




Alors que Bruno Perali, leur a fait découvrir le moulin,




Jean Enaux les éveille à la faune de notre région,







 Loïc Hergott et Cathia Arnet, animateurs du site, les initient au rôle important des abeilles et leur font réaliser une bougie en cire d’abeille.



Mieux connaître la nature

Ces ateliers  pédagogiques mis en place en  1992 permettent à des milliers d’enfants la découverte du magnifique site du Moulin d’Eschviller, avec son moulin à grains,  son moulin à scier les planches, son rucher, son verger,  sa vallée  avec ses plantes médicinales, ses nombreuses essences d’arbres, ses sources, ses poilus cornus, sa forêt, son ruisseau, son système de vannage, son verger, ses calvaires, ses oiseaux, ses poissons. Chaque visite  est une magnifique leçon pratique pour les élèves de la maternelle comme pour ceux des écoles élémentaires ou du collège.

Variété des ateliers


    A la demande, des ateliers supplémentaires peuvent être mis en place pour meubler la journée (oiseaux, sentier nature,   patrimoine, faune aquatique, forêt, scierie pédagogique , rucher et arboriculture). En 2016 plus de  3000 enfants ( maternelle au CM2) ont participé à ces ateliers. Les ateliers Bredle fonctionnent début   décembre, par contre ceux des semailles et des briochettes  ainsi que les ateliers des arboriculteurs et des apiculteurs   sont surtout organisés à la belle saison.  « C’est pour la quatrième fois que nous venons à ces ateliers pédagogiques que les élèves et le personnel enseignant apprécient. Ce que nous apprécions surtout c’est que les enfants sont actifs lors de la réalisation des Bredle dans une ambiance de Noël. De plus, chaque enfant rentre à la maison avec un sachet de Bredle, confectionné par les enfants. C’est vraiment fantastique.» pour montrer ce nous confie une enseignante de Henriville. Les prochains ateliers farine seront organisés aux dates suivantes:
Semailles du 13 au 17 mars 2017
Briochettes du 15 au 19 mai et du 12 au 16 juin 2017
Bredle du 4 au 8 décembre 2017
Inscriptions et renseignements   au Moulin d’Eschviller   03 87 96 76 40 ou moulin.eschviller@musees-vosges-nord.org ou  www.moulindeschviller.fr

Distribution des sachets multiflux le 2 décembre à Volmunster





Les brèves du Bitcherland



Volmunster

Veillée de Noël solidaire 


Le site du moulin d’Eschviller organise le vendredi 9 décembre une veillée contée de Noël.  La Cie Aboudbras  vous racontera la véritable Histoire du sapin de Noël ainsi que les contes et légendes qui entourent ce roi de la forêt. Puis vous aurez rendez-vous avec Dame hiver et sa longue robe. On dit que c’est elle qui fait venir la neige… Au grenier, boissons chaudes et petite restauration vous attendent, au profit de l’association des enfants de Marthe. À 18 h et à 20 h ce seront les « Contes de l’arbre de Noël »  et à 19 h, « Dame hiver, la naissance de la neige.» Ces spectacles pour les enfants de plus de 3 ans sont gratuits, mais la réservation est conseillée. Au grenier des bénévoles proposeront une restauration dont tous les bénéfices   seront reversés à l’Association «Les Enfants de Marthe» pour les enfants malades de Hautepierre. 

Marche solidaire du téléthon

Pour le 30 ème téléthon 2016, l’Intersociété de Volmunster organise  à nouveau une marche le vendredi  2 décembre. Encadrée par Joseph Meyer et Joseph Sprunck, elle partira à 18 h 30 du préau de l’école Adolphe Yvon.  En passant par Eschviller, elle rejoindra  le grenier du Moulin d’Eschviller où une soupe aux pois avec saucisse   réchauffera les participants. On servira également du vin chaud.  Il est possible de rejoindre directement le moulin en voiture en passant par la rue du moulin de Volmunster.   Des braseros installés le long du circuit éclaireront les  participants  qui  auront le loisir de se restaurer au grenier  et de déposer des dons en espèces ou des chèques  dans l’ urne.  Toutes les associations se  sont engagées à participer massivement à cette manifestation animée par la fanfare de Schweyen.  Les habitants des villages du secteur sont également invités à y participer solidairement.

Mouterhouse

Concert de Noël

Le dimanche 4 décembre à 15 h 30, un concert de Noël est organisé en l’église catholique de Mouterhouse pour soutenir les parents de la petite Fanny de Bining qui se bat contre la leucémie. Les chorales  «L’Air de rien» de Baerenthal et les «Choeurs joyeux» de Soucht y participeront. Entrée libre, plateau à la sortie.

Epping

Honorés

Le syndicat des arboriculteurs ont honoré trois membres pour les remercier  du travail relatif à la taille des arbres fruitiers: La pomme d’argent a été remise à Jean-Marie Schoenhentz, et la pomme d’or à Christophe Faber et Bertrand Koffler. Nos félicitations.

 Bitche

Soirée irlandaise

Le samedi 3 décembre à 20 h 30 une  soirée irlandaise est organisée à l'Espace René Cassin à Bitche. C’est la fusion parfaite du ballet, de la danse et de la musique traditionnelle irlandaise. Pour Noël, la troupe de Rhythm of the dance vous offre un spectacle de musique et de danse étincelant ! Vous assisterez à un show qui a su combiner de façon originale la danse irlandaise moderne et traditionnelle. Rhythm of the dance compte dans ses rangs le meilleur des jeunes danseurs irlandais, avec une moyenne d’âge de 24 ans, qui vous emmèneront dans un tourbillon féerique de danse irlandaise énergique avec des changements de costumes, des musiciens talentueux, des chanteurs virtuoses qui accompagnent en live ces danseurs infatigables. Renseignements au 03 87 96 12 54.

Kalhausen

Deuxième fleur

La commune de Kalhausen vient de se faire attribuer la deuxième fleur au concours des villages fleuris.  C’est le fruit du travail des agents municipaux,  des bénévoles et du fleurissement des habitants du village.

Mouterhouse

Construction de vestiaires

La commune de Mouterhouse envisage de construire des vestiaires avec club-house au stade municipal. Les travaux débuteront dès que les subventions seront notifiées.

Sturzelbronn

Marché de Noël

Le samedi 3 décembre à partir de 14 h et en nocturne un marché de Noël est organisé par l’entente associative à La Bremendehl à Sturzelbronn Les enfants pourront aller à la rencontre du Père Noël pour faire des photos, mini-ferme, chants de Noël et restauration.

Bining

Fermeture de Patispain

Ne trouvant pas de repreneurs, la famille Klein qui a créé Patispain en 1973 à Bining, a fermé  ses portes à la fin du mois de novembre. 25 salariés travaillaient dans cet établissement qui fournissait les pâtisseries et les viennoiseries  dans de nombreux supermarchés de la région. Depuis longtemps, ils cherchaient un repreneur.  


J.A.S.

lundi 28 novembre 2016

Lotus, enfants du Nepal


Election de jeune fille de France reportée au 20 mai 2017

 L'élection de la jeune fille de France est reportée au samedi 20 mai 2017 à 21 h à la salle Emile Gentil à Volmunster

Une belle soirée irlandaise avec Rhythm of the dance

Le samedi 3 décembre à 20 h 30 une  soirée irlandaise est organisée à l'Espace René Cassin à Bitche. C’est la fusion parfaite du ballet, de la danse et de la musique traditionnelle irlandaise. 


Pour Noël, la troupe de Rhythm of the dance vous offre un spectacle de musique et de danse étincelant ! Vous assisterez à un show qui a su combiner de façon originale la danse irlandaise moderne et traditionnelle. 

Rhythm of the dance compte dans ses rangs le meilleur des jeunes danseurs irlandais, avec une moyenne d’âge de 24 ans, qui vous emmèneront dans un tourbillon féerique de danse irlandaise énergique avec des changements de costumes, des musiciens talentueux, des chanteurs virtuoses qui accompagnent en live ces danseurs infatigables.

Ce spectacle magique a déjà attiré ces 15 dernières années plus de 11 millions de spectateurs dans 51 pays sur les 5 continents. À votre tour d’être conquis par ce spectaculaire show emplit de l’esprit de Noël et spécialement conçu pour vous réchauffer lors des longues soirées d’hiver.
TarifsTarif Réduit : 27.00 €
Tarif Normal : 30.00 €
Catégorie OR : 34.00 €

samedi 26 novembre 2016

Marche solidaire du téléthon le 2 décembre à Volmunster



Pour le 30 ème téléthon 2016, l’Intersociété de Volmunster organisera à nouveau une marche le vendredi  2 décembre. Encadrée par Joseph Meyer et Joseph Sprunck, elle partira à 18 h 30 du préau de l’école Adolphe Yvon.  En passant par Eschviller, elle rejoindra  le grenier du Moulin d’Eschviller où une soupe aux pois avec saucisse   réchauffera les participants qui  porteront leur gilet réfléchissant. On servira également du vin chaud.  Il est possible de rejoindre directement le moulin en voiture en passant par la rue du moulin de Volmunster.   Des braseros installés le long du circuit éclaireront les  participants  qui  auront le loisir de se restaurer au grenier  et de déposer des dons en espèces ou des chèques  dans l’ urne.  Toutes les associations se  sont engagées à participer massivement à cette manifestation animée par la fanfare de Schweyen.  Les habitants des villages du secteur sont également invités à y participer solidairement.


Cent convives à la Kirb d’Eschviller



Après avoir assisté à la messe à la chapelle d’Eschviller, les anciens comme les plus jeunes sont allés au grenier du moulin d’Eschviller où ils ont fêté ensemble la Kirb comme dans le bon ancien temps. 

Photos Joseph Antoine Sprunck
Tout était préparé par les bénévoles d'Eschviller Plus sous la houlettes d'Arnaud Mourer. Ils étaient venus de Strasbourg, de Cannes et de toute la région pour se retrouver en famille. C’est dans une ambiance conviviale que tous ont dégusté deux délicieux porcelets farcis préparés par Frédéric Wagner de la boucherie de Dollenbach.















Joseph Antoine Sprunck

Le message dominical du Père Franços

DR


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (24, 37 44) 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis: telle sera aussi la venue du Fils de l’homme. Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous
ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

L’évangile d’aujourd’hui nous parle d'attente, de désirs et de malheurs qui arrivent sans crier gare. C’est la réalité qui, aujourd’hui comme hier, nous contraint, nous écrase, nous bouscule parfois, au point de nous désespérer.
Dieu nous ouvre un avenir, des perspectives. Il fait appel à notre collaboration pour rester vigilants et rendre possible un monde nouveau qui doit libérer l’Homme de tout ce qui l’écrase. En cela, Jésus annonce le Royaume de Dieu, et c’est une Bonne Nouvelle ! Ce Royaume est en germe,
comme une plante dans sa semence. C’est la raison pour laquelle Jésus nous demande d’être à l’affût, comme des veilleurs et des guetteurs.
Veiller ne veut pas dire accumuler des sécurités, verrouiller toutes les portes de sa maison, prévenir les vols par des systèmes d’alarmes ingénieux.
Veiller signifie être là pour débusquer le mal et affronter les événements, tout en assumant ses propres responsabilités.
Prenons un exemple : nous vivons une période riche en événements autour des élections. Celles qui ont eu lieu en Amérique, en Asie, en Europe et en particulier chez nous, en France. Tout le monde sait que les problèmes qui
marquent le monde d’aujourd’hui sont liés à la façon de gérer l’argent. Avec le CCFD-Terre Solidaire et d’autres associations qui s’opposent à la misère, on sait que presque la moitié de la production mondiale échappe à l’impôt.
Les candidats à la présidence proposent de supprimer des emplois et augmenter le temps de travail pour rembourser la DETTE, alors que personne ne fait face aux paradis fiscaux pour récupérer l’argent détourné et volé. 

Dieu nous demande de relever la tête, de rester dans l'espérance, de chercher le sens véritable de la vie. Il faut rester dans l’espérance même si Dieu semble absent de notre société sécularisée. D’une part, on veut
effacer toute référence religieuse parce qu’inefficace dans l’immédiat et on laisse la place pour les affaires, les trafics, les problèmes de subsistance et, c’est cela qui est enfermant.  Tout est fait pour vivre, au jour le jour, en oubliant Dieu et la mission qu’il nous confie au cours de notre histoire. Quand on n’a plus de repères,
plus rien n’est mis en valeur, à part l’immédiat qui relève de l’instinct. L’histoire de Noé est significative de cet obscurantisme. Noé était-il le seul à comprendre que la vie humaine est en danger permanent ? Combien se
sont moqués de lui à cause de l’arche qu’il construisait ! Comme aujourd’hui, on se moque et on ridiculise ceux qui dénoncent les magouilles. Par-dessus ce marché de dupes, on les traîne devant les tribunaux parce qu’ils n’ont pas respecté le secret. Et d’autre part on laisse dans l’ombre,
ceux qui ont causé des délits. Les chrétiens sont chargés par Jésus, pour veiller à ce que l’argent ne soit pas le maître qui remplace Dieu.

Les hommes sont capables de comprendre, de réfléchir, de s’organiser pour rendre la vie plus belle. Mais leurs instincts les ramènent à la survie. Sans s’en rendre compte, on fait le choix de l’esclavage au détriment de ce qui est appelé à vivre toujours. C’est pourquoi, l’Eglise nous propose de
rester des veilleurs, pour les nécessités de notre temps. Ce sont des invitations à un nouveau départ. Si Dieu est Père, nous sommes ses enfants et Il est la source de la fraternité. N’est-ce pas une belle perspective, pour ce premier dimanche de la nouvelle année liturgique ?

C’est entre nos mains que Dieu confie ce monde.

François, prêtre retraité

vendredi 25 novembre 2016

Concert de Lorraine Jazz Big Band à Bitclhe


Le LORRAINE Jazz Big Band se produira le mardi 20 décembre à 20 h  à l’Espace Cassin de BITCHE. Ce concert caritatif est organisé pour venir en aide à une famille de BINING, dont la petite fille, Fanny est atteinte d’une leucémie. La recette de ce concert sera intégralement reversée à la famille pour financer des travaux de rénovation afin de pouvoir accueillir leur fille à domicile. Le billet d’entrée est au tarif unique de 15 €. Le secrétariat de l’école de musique assurera la vente des billets sur Bitche à partir du samedi 03/12/2016 aux horaires habituels d’ouverture : le mercredi de 14h à 17h, le jeudi et le samedi de 10h à 12h. Vous pouvez réserver vos places par courriel: embp.secretariat@gmail.com

On compte sur votre présence.

jeudi 24 novembre 2016

Les brèves de Sarreguemines Confluences

Hambach

Baisse de production laitière

PHOTO J.A.S.

Un quinzaine d’éleveurs est-mosellans et une délégation du GDS Moselle (Groupement de défense sanitaire) se sont retrouvés à la mairie de Hambach pour essayer de comprendre la baisse de la production laitière des vaches, et une mortalité accrue  des génisses. Malgré des contrôles sanitaires, rien n’a été détecté par les spécialistes. C’est un véritable mystère d’autant plus que ce phénomène, détecté depuis trois ans, s’amplifie. Les éleveurs soupçonnent les  pollutions, les ondes électromagnétiques, les courants de sol, voire les tiques. Lucile Adele, directrice du GDS Moselle compte faire des relevés par une équipe  du GDS chez les exploitants concernés.

Grand prix

Le groupe Altrans, basé à Hambach vient d’obtenir le Grand prix d’honneur 2016. C’est la communauté d’agglomération  de Sarreguemines Confluences qui l’a attribué. Fondée en 1992 par Jean-Paul Jung et son épouse, l’entreprise a été reprise par leur fils Paul-Antoine. Cette entreprise de transport  avec un chiffre d’affaire de 47 M € s’est surtout développée grâce à l’implantation de la Smart. Les clients sont répartis dans l’industrie,  la grande distribution et le BTP. Toutes nos félicitations.

Woustviller

Deux fleurs

Woustviller a obtenu la première fleur en 2010. La municipalité compte  respecter tous les critères imposés par le règlement national. De plus avec  le fleurissement de nombreux habitants,  la commune vient d’obtenir en 2016 sa deuxième fleur. Pour le fleurissement de la commune, 10 000 plantes adaptées aux saisons  ont été mises en place. Le budget avec les décorations de Noël s’élève à 15 000 €. La municipalité et toute l’équipe technique compte poursuivre ses efforts pour faire encore mieux.

Wiesviller

Noël en partage

Le dimanche 8 janvier 2017, à la salle polyvalente de Wiesviller, l’association «Aidons les enfants du monde « organise le 24 ème chant choral de «Noël en partage». Dès à présent, les membres bénévoles  proposent un calendrier et le programme contre un don donnant droit à un reçu fiscal. La totalité des dons sera reversée aux responsables éducatifs ou médicaux des enfants déshérités du monde. Café, gâteaux et boissons sur place. Renseignements chez Robert Conraud tél 03 87  98  40 78 ou 06 76  01 37 82.

Nousseviller-Saint-Nabor

3542 €

L’Union sportive de Nousseviller-Saint-Nabor, présidée par Stéphanie Hehn, avait organisé la Noussoise lors de la grande fête d’été. 350 coureurs y ont participé. Grâce à cette course, un chèque de 3 542 € a pu être remis à Francis Flamain, président de la Ligue contre le cancer de la Moselle.

Sarreguemines

Récompensés

Lors de l’assemblée générale des entreprises des bâtiments  et travaux publics, Gaston Muller dirigeant depuis 31 ans de  la Société Bâtiments Muller à Petit-Réderching, s’est vu remettre la médaille vermeil avec palme. Par ailleurs seize collaborateurs des entreprises Grébil de Goetzenbruck, de la société Houllé à Sarreguemines  et de la société Malriat de Bitche ont été récompensés.

Travailleurs frontaliers

Le Comité de défense  des travailleurs frontaliers de la Moselle  (CDTFM), présidée par Arsène Schmitt continue sa lutte pour défendre et améliorer le statut des frontaliers. Après avoir obtenu, la fin de l’imposition des retraites en Allemagne le comité continue sa lutte pour plusieurs revendications: la reconnaissance en Allemagne des taux d’invalidité attribués en France, la discrimination fiscale à l’égard des salariés intérimaires-frontaliers, la qualité  d’ayant-droit des enfants étudiants des travailleurs frontaliers, le refus des caisses allemandes de payer le salaire en cas de cure en France, l’allocation des enfants handicapés, allocation de rentrée scolaire, CGS-CRDS...
Contact: 03 87 95  53 41 ou frontaliers-moselle@wanadoo.fr

Grosbliederstroff

Vainqueur de la Bastille

La Société d’histoire et d’archéologie de Grosbliederstroff a inauguré la nouvelle salle  de réunion et de conférence au musée. Cette salle portera le nom de Jean Arnold, originaire de Grosbliederstroff, qui a participé avec le détachement des 61 gardes françaises à la prise de la Bastille le 14 juillet 1789. D’ailleurs, il a reçu le diplôme de vainqueur de la Bastille. C’est Albert Arnold, lointain descendant de Jean Arnold qui a coupé le ruban et dévoilé le cadre commémoratif consacré à Jean.

Woustviller

Nouvelle association

L’association «Les mains de l’espoir» vient de se créer à Woustviller. Elle est présidée par Paul Dahlem. Elle a comme objectif de soutenir les personnes handicapées comme l’AFFAEI de Sarreguemines, les personnes isolées  en difficultés et qui ont besoin de matériel  souvent onéreux. Pour trouver le financement, elle organise  les vendredi 25  et samedi 26 novembre à partir de 18 h 30, au 27, rue de l’Ecole une animation «maison illuminée». 
J.A.S.





Veillée de Noël solidaire au Moulin d’Eschviller





Lorsque le froid de l’hiver s’installe, qu’il est bon de se blottir au chaud et d’écouter raconter des histoires… de Noël ! Pour la deuxième année consécutive, le site du moulin d’Eschviller vous convie à sa veillée contée. Venez vous réchauffer sous notre toit et laissez-vous porter par la lumière de l’Arbre de Noël. La Cie Aboudbras  vous racontera la véritable Histoire de l’arbre de Noël ainsi que les contes et légendes qui entourent ce roi de la forêt. Puis vous aurez rendez-vous avec Dame hiver et sa longue robe. On dit que c’est elle qui fait venir la neige… Au grenier, boissons chaudes et petite restauration vous attendent, au profit de l’association des enfants de Marthe. 

Informations pratiques

À 18 h et à 20 h ce seront les « Contes de l’arbre de Noël »  et à 19 h, « Dame hiver, la naissance de la neige. Ces spectacles pour les enfants à partir de 4 ans sont gratuits, mais la réservation est conseillée. Au grenier des bénévoles proposeront une restauration dont tous   les bénéfices   seront reversés à l’Association «Les Enfants de Marthe» pour les enfants malades de Hautepierre.
Réservations au 03 87 96  76 40

Veillée de contes de Noël au Moulin d'Eschviller